Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 février |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

2000 jeunes attendus à Paray-le-Monial pour prier, échanger et s’amuser

community Emmanuel

© Corinne MERCIER/CIRIC

Sophie Le Noën - publié le 13/07/17

Prier, échanger et s'enraciner : voilà les trois mots d'ordre du Forum des jeunes de Paray-le-Monial, organisé par la communauté de l'Emmanuel, du 15 au 20 août prochains.

Ils viennent de toute la France et même de Belgique. Près de 2000 jeunes de 18 à 25 ans sont attendus en Bourgogne au Forum des jeunes, du 15 au 20 août prochains. Au programme : musique, sport, enseignements, louanges… « et apéros ! », ajoute Louis-Marie Leray, un des responsables.

« Il est urgent de s’enraciner »

C’est presque une petite semaine de vacances pour rencontrer du monde et prier.

Le thème de cette année : « Enracine-toi et porte du fruit ». Le père Jean-Baptiste Nadler, responsable des jeunes l’explique : « Parce que notre génération bouge sans cesse, parce que nos points d’appui sont toujours plus mouvants, parce que l’efficacité s’oppose maintenant à la fécondité… Il est urgent de s’enraciner pour porter du fruit, et un fruit qui demeure ! »

Des racines qui ne peuvent être qu’en Dieu, et qui y relie des milliers de jeunes. Marie-Anne, qui est maintenant passée au forum des familles avec son mari et ses enfants, se souvient de l’époque pas si lointaine où le forum des jeunes l’a portée : « J’ai découvert qu’il existait des prêtres jeunes, des chants entraînants ; que l’on pouvait taper des mains, danser en priant ! Je me suis fait des amis, dans une foi vivante, joyeuse et bien à moi. »

Thérèse partage le même enthousiasme : « Mes parents étaient membres de la Communauté de l’Emmanuel. J’ai décroché quand j’étais au lycée, et finalement j’y suis revenue. C’est là que j’ai rencontré mon mari ! »

À 26 ans, Thérèse est responsable des services : accueil, inscription, vaisselle ou cuisine… Elle gère les attributions des tâches avec son mari François. Mais elle se voit plutôt dans un rôle de grande soeur : « En étant au service, on reçoit très différemment. On ne peut pas contribuer à toutes les activités, mais c’est extrêmement profond. »

Le Saint-Sacrement exposé en permanence

Elle a participé à son premier forum des jeunes à 17 ans. L’ambivalence de Paray-le-Monial l’a charmée : « J’aime les temps de louange très joyeux où on s’exprime avec tout notre corps, et à la fois ces moments de profonde intériorité. » Car en plus de la messe chaque jour et des veillées « de miséricorde » (où les jeunes sont invîtés à aller se confesser), le Saint-Sacrement est exposé en permanence dans un coin du terrain.

« Se donner, servir, annoncer » : le père Nadler confie ce secret d’une vie féconde et voudrait que tous les jeunes puissent prendre le temps d’y réfléchir, lors des carrefours ou des enseignements donnés chaque matin.

« Restez enracinés dans l’amour. Alors vous serez comblés. » (Ephésiens 3, 17-19). Thérèse, François, Marie-Anne, Louis-Marie et tous les participants pourront en faire une expérience vivante durant ces cinq jours.

Tags:
Communauté de l'EmmanuelParay-le-Monial
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement