Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 juillet |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Inde : des dirigeants chrétiens exhortent le gouvernement à garantir leur sécurité

WEB2-INDIA-AFP-075_sen-notitle200120_npFVh.jpg

Sukhomoy Sen / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Des chrétiens défilent dans les rues de Calcutta, en Inde, le 20 janvier 2020, lors d'une manifestation nationale contre la violation de leurs droits religieux et sociaux par des groupes qui menacent ouvertement les minorités.

Agnès Pinard Legry - publié le 22/01/22

Les dirigeants chrétiens de l’État indien du Madhya Pradesh, situé au centre de l’Inde, ont fait appel aux plus hautes autorités constitutionnelles indiennes afin de leur demander de les protéger face aux groupes nationalistes hindous.

Agressions, fausses allégations de conversion religieuse, discriminations… Les chrétiens du Madhya Pradesh, État situé au centre de l’Inde, sont à bout. Face à cela, des dirigeants chrétiens ont décidé d’écrire notamment au président indien Ram Nath Kovind et au premier juge de la Cour suprême afin de dénoncer les groupes nationalistes hindous tels que Vishwa Hindu Parishad et Bajrang Dal qui portent régulièrement atteinte “à leur droit fondamental de pratiquer leur foi”, détaille UCA News.

Fausses allégations de conversion

“Ils [les groupes nationalistes hindous, ndlr] font de fausses allégations de conversion religieuse contre les prêtres et les pasteurs de la communauté, font de la fausse propagande contre nous sur les réseaux sociaux et enregistrent de fausses plaintes contre nous à la police”, liste le document. Le texte souligne également que les autorités du district ainsi que la police se rangent régulièrement du côté de ces groupes nationalistes pour harceler les chrétiens tout en appelant les autorités constitutionnelles à intervenir pour les protéger et les aider à mener leur vie en paix comme tout autre citoyen du pays.

“Nous sommes terrorisés et vivons dans la peur”, a déclaré le père Rocky Shah, responsable des relations publiques du diocèse de Jhabua et l’un des signataires du document, auprès de UCA News. Rappelant que les prêtres et les missionnaires se sont largement investis dans des missions d’éducation, de soins de santé et de charité auprès des plus démunis, il souligne que, malheureusement “ces services rendus au pays sont aujourd’hui présentés par ces groupes nationalistes comme des moyens d’encourager les conversions religieuses”.

Intimidations à répétition

Pour mémoire en septembre 2021, des membres du Vishwa Hindu Parishad  aurait menacé de démolir des églises dans le district de Jhabua. Des groupes d’hommes ont commencé à visiter les églises et les salles de prière dans les villages et les villes en les qualifiant de “structures illégales” et en accusant les prêtres et les communautés locales de fidèles de “conduire avec force des conversions religieuses”.

Tags:
Chrétiens en IndeLiberté religieusePersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement