Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 septembre |
Saints Côme et Damien
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

« Les saints ne font pas de miracles », rappelle le pape François à l’audience

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Pope Audience

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 02/02/22 - mis à jour le 02/02/22

La communion des saints est la « communauté des pécheurs sauvés » sur terre et dans le ciel, a souligné le pape François lors de l’audience générale le 2 février 2022. Il a expliqué que la dévotion à un saint en particulier n’avait de sens que dans le cadre de ce « lien » d’amour en Dieu qui unit tous les croyants, se confiant sur sa dévotion personnelle à saint Joseph.

Dans la Salle Paul VI, le pontife a poursuivi sa catéchèse sur le père adoptif du Christ, s’intéressant à la façon dont l’Église catholique a su mettre en valeur « les aspects de sa personnalité » au cours des siècles par la prière et la dévotion. « L’honneur et l’affection particulière » que l’Église accorde à saint Joseph, a-t-il souligné, est l’expression d’un principe central de la foi catholique : « la communion des saints ».

C’est seulement la grâce de Dieu qui agit à travers les saints.

Le Pape a reconnu que la question de la communion des saints était souvent mal comprise, confiant qu’enfant, lui-même croyait que cela voulait dire que les saints « faisaient la communion ». Il a mis en garde contre d’autres perceptions incorrectes de la sainteté, pointant notamment du doigt l’existence, dans l’Église, de formes de dévotion aux saints « qui semblent refléter une mentalité plus païenne que chrétienne ». La dévotion, a-t-il expliqué, n’est pas fondée « sur la confiance en un être humain, ou en une image ou un objet ». « Les saints ne font pas de miracles », a-t-il martelé, sortant de son texte, mais « c’est seulement la grâce de Dieu qui agit à travers eux ».

Le pontife a souligné que la sainteté n’a de sens que dans le Christ, comme un membre n’a de sens que dans son corps. Ainsi, dans l’Église-corps du Christ, « le péché d’une personne individuelle affecte toujours tout le monde, et l’amour de chaque personne individuelle affecte tout le monde ». La communion des saints, a poursuivi l’évêque de Rome, signifie ainsi que « chaque membre de l’Église est lié à moi d’une manière profonde, et ce lien est si fort qu’il ne peut être rompu, même par la mort ».

« Dans le Christ, personne ne peut nous séparer vraiment de ce que nous aimons », a affirmé le pape François, expliquant que c’était le sens profond du terme « dévotion », et qu’on pouvait donc être « ami » avec les saints. Le pape François a invité chacun à mettre cette confiance vers les saints « aux moments décisifs » de sa vie. Il a lui-même confié réciter tous les jours une prière à saint Joseph « depuis plus de 40 ans », qu’il a trouvée dans un livre de prières des Sœurs de Jésus et Marie datant du XVIIIe siècle. « Plus qu’une prière, c’est un défi », a-t-il déclaré avant de la réciter.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Audience généralePape FrançoisSaintSaint JosephToussaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement