Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 28 novembre |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

La nouvelle parure de Notre-Dame de la Délivrande pour ses 150 ans de couronnement

Parure Vierge Noire de Douvres-la-Délivrande

Patrick Ghelleyns/courtesy of Michel Guillon

Marzena Devoud - publié le 21/08/22

À l’occasion du 150ème anniversaire du couronnement de Notre Dame de la Délivrande, célébré ce 22 août, Sylvie, Anne-Marie et Jeanine, ont conçu pour la Vierge une nouvelle parure. Elle va rejoindre ses 36 autres robes et manteaux.

On peut dire que la Vierge Noire de la basilique Notre-Dame de la Délivrande, à Douvres-la-Délivrande, près de Caen (Calvados), possède une belle garde-robe. Revêtue d’une robe et d’un manteau depuis le XVIIe siècle, elle peut choisir parmi ses 36 parures offertes au fil des années tant par des artistes et des créateurs de mode comme Nina Ricci, que par des paroissiens attachés à sa dévotion. Pour marquer le 150ème anniversaire de son couronnement, l’idée de confectionner une nouvelle parure s’imposait. Sylvie, 69 ans, orthophoniste à la retraite, Anne-Marie, 78 ans, ancienne institutrice, et Jeanine, 74 ans, professeur d’espagnol, l’ont fait.

Vierge Noire de Douvres-la-Délivrande
Statue de Notre Dame de la Délivrande qui date de 1580.

« Il fallait quand même marquer cet anniversaire ! Au départ nous avons pensé à un tissu dans les tons bleu argent : le bleu, car il est traditionnellement marial, et l’argent pour symboliser le rayonnement de la Vierge. Mais le frère Matthieu de l’abbaye de Juaye-Mondaye, celui qui dirige un ouvroir (un atelier de couture qui confectionne des chasubles, étoles, voiles et autres vêtements liturgiques pour sa communauté, ndlr) nous a conseillé d’être plus audacieuses et de choisir les tons dorés », confient-elles à Aleteia.

Le frère Matthieu n’avait aucun doute : C’est quand même l’anniversaire du couronnement de Marie ! Pour l’honorer il faut de l’or, le summum des couleurs liturgiques, qu’on porte à Noël ou à Pâques !

Réputé dans la région comme collectionneur de beaux tissus et de toutes sortes d’ornements anciens comme contemporains, le frère Matthieu n’avait en effet aucun doute : « Je leur ai dit : mais vous n’en avez pas assez du bleu ? Allez-y, lâchez-vous ! C’est quand même l’anniversaire du couronnement de Marie ! Pour l’honorer il vous faut de l’or, le summum des couleurs liturgiques, qu’on porte à Noël ou à Pâques ! », rappelle-t-il à Aleteia.

Vierge Noire de Douvres-la-Délivrande
 Sylvie Brac de la Perrière, Anne-Marie Durand et Janine Guillon.

Sans attendre, le moine est parti ensuite chercher dans son atelier quelques belles étoffes. Conquises par l’idée, les trois couturières ont tout de suite remarqué un splendide tissu doré, contemporain aux motifs de palmettes avec un beau tombé. En plus de ce tissu chiné à Quimper, le frère Matthieu leur a donné des ornements qui viennent de Rome, de Caen et de Rennes… De quoi inspirer les trois couturières.

Les émouvants essayages

Après avoir trouvé chez une paroissienne un patron adéquat, Sylvie, Anne et Jeanine se sont mises à la couture en janvier dernier. Elles ont du résoudre quelques problèmes d’ajustements faits à la main, comme le trou dans la robe pour faire passer la tête de Jésus, ou encore le galon doré en bordure de manteau à reprendre. Cependant, en un mois la robe, le manteau et le bavoir pour l’Enfant Jésus étaient prêts. Après le premier essayage réalisé sur « le mannequin », c’est-à-dire sur la copie conforme de la statue utilisée lors des processions de la Vierge dans le village, il était temps de faire un essayage sur la statue même qui se trouve dans la basilique.

Vierge Noire de Douvres-la-Délivrande
Nouvelle parure confectionnée pour le 150ème anniversaire du couronnement.

« Nous n’avions pas le droit de le faire nous-mêmes. Selon la tradition, une seule personne peut toucher la statue de la Vierge pour l’habiller ou la déshabiller », poursuivent-elles. C’est donc Catherine Turcan, responsable des changements de parures de la Vierge en fonction des saisons et fêtes liturgiques, qui s’en est chargée. « Nous étions très fières et très émues à la fois de la voir en parure dorée si rayonnante ! », confient-elles encore. Un vrai clin d’œil car la première tenue de la Vierge, celle qu’elle portait lors de son couronnement le 22 août 1872, était aussi en or.

Le couronnement qui attire des foules

Pour compléter la parure de la Vierge, une couronne avec des pierres précieuses avait été commandée à Mellerio, le célèbre joaillier des têtes couronnés. D’ailleurs, cette statue de la Vierge a probablement été la première a être couronnée ainsi et grâce à l’élan des paroissiens. Dès son origine, ils offraient leurs bijoux dans le but de décorer la couronne et contribuer ainsi à sa réalisation. Cette dévotion à Notre Dame de la Délivrande a attiré des foules de pèlerins dès le début, nécessitant la construction du sanctuaire. Elle remonterait au VIIème siècle à saint Régnobert, 2ème évèque de Bayeux. C’est ainsi le pèlerinage le plus ancien de Normandie.

Parure Vierge Noire de Douvres-la-Délivrande

Cette Vierge est vénérée dans de nombreux pays, comme l’Île Maurice, le Canada, le Brésil, le Sénégal ou même la Martinique. Pour marquer le 150 ème anniversaire du couronnement de la Vierge, les célébrations vont commencer ce 22 août, le jour où la nouvelle parure de la Vierge sera bénie et inaugurée ainsi lors d’une messe solennelle. Elles seront clôturées comme à l’origine, le 25 août. Ce jour là,, après la messe, les pèlerins pourront suivre la Vierge habillée dans sa nouvelle parure dorée, coiffée de sa célèbre couronne, lors d’une procession dans les rues de la ville. Un grand moment de joie et de fierté pour Sylvie, Anne-Marie et Jeanine. « Un signe de plus de son rayonnement et de sa présence dans notre région », concluent-elles émues.

Tags:
MelleriomodeNotre-Dame de Douvres-la-DélivrandeVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement