Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 15 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pour discerner, il faut être à être attentif aux “imprévus”, assure le Pape

Pope-Francis-general-audience-Antoine-Mekry-ALETEIA

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 07/09/22

Le "fil rouge" du discernement, ce sont les événements "inattendus", a affirmé le pape François lors de l’audience générale du 7 septembre 2022.

Poursuivant ses catéchèses sur le discernement lors de l’audience générale du 7 septembre, le pape François a souligné que c’est “en écoutant son cœur” que l’on rencontre Dieu. Il s’est inspiré de l’histoire de saint Ignace de Loyola (1491-1556), qui, blessé à la jambe, se voit contraint de lire des vies de saints, seuls ouvrages disponibles dans la bibliothèque familiale, pour tromper son ennui. Se laissant interpeler par ces histoires, le futur fondateur des jésuites ressent une rivalité intérieure entre la vie du chevalier et la vie consacrée à Dieu. Il constate alors que, pensant à la première, il demeure “vide et déçu”, tandis que la seconde le laisse “satisfait et plein de joie”. 

Le Pape a alors insisté sur la vertu du “temps” pour discerner. Le discernement, a-t-il expliqué, se joue après avoir fait “un peu de chemin”, lorsque l’on se demande : “Pourquoi est-ce que je marche dans cette direction ? Qu’est-ce que je cherche ?”. Le discernement “n’est pas une sorte d’oracle ou de fatalisme », a poursuivi le successeur de Pierre. Il se fait “en écoutant son propre cœur”. Et le Pape d’ironiser : “Nous écoutons la télévision, la radio, le portable… Nous sommes les maîtres de l’écoute… mais je te demande : sais-tu écouter ton cœur ? […] Est-il satisfait, triste, cherche-t-il quelque chose ?”.

Au fil de sa catéchèse, François a souligné que “les pensées du monde sont attirantes au début, mais elles perdent ensuite leur éclat et laissent vides, mécontents”. Les pensées de Dieu en revanche suscitent “des résistances au début”, puis apportent “une paix inconnue”. 

La vie, le Seigneur, ou le diable

Le pape François a invité le chrétien à être particulièrement attentif “aux choses inattendues”. Car c’est dans le “hasard apparent” que Dieu œuvre, “à travers des événements imprévisibles, et même dans les contretemps”. Le Seigneur “se fait rencontrer dans les situations imprévues, voire désagréables”, a-t-il affirmé.  

“Cela m’est arrivé par hasard, j’ai rencontré cette personne par hasard, j’ai vu ce film par hasard […]. Je devais faire une promenade et j’ai eu un problème au pied”, a interpelé le pape de 85 ans, avant de plaisanter : “J’étais tranquille chez moi et arrive ma belle-mère”.

“Que te dit Dieu, que te dit la vie ici ?”, a répété le Pape, estimant que dans ce hasard, “la vie te parle, le Seigneur te parle, ou le diable te parle”. Quoiqu’il en soit, “il y a quelque chose à discerner” dans “les choses inattendues”.

Tags:
Audience généralediscernementIgnace de loyolaPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement