Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Sœur Mary, “garde du corps” du Bon Dieu!

soeur-Mary-Johnice-2.jpg

capture écran New York Post

Bérengère Dommaigné - publié le 28/01/23

Samedi 14 janvier au petit matin, dans l’État de New York, sœur Mary Johnice a empêché le cambriolage du centre d’accueil dont elle s’occupe. Mue par la prière et la certitude qu’on ne peut pas voler "la propriété de Dieu", la religieuse a été un redoutable "garde du corps" du Bon Dieu.

Sœur Mary Johnice est la directrice du Response to Love Center de Buffalo, situé dans l’État de New York. Créé en 1985, ce centre situé dans un quartier très pauvre de la ville, offre des repas chauds et des conseils aux personnes dans le besoin. “Ici, notre salle à manger nourrit les affamés, la chapelle offre une chaleur spirituelle, et notre garde-manger étire les budgets serrés de nos familles”, indique ainsi le site internet du centre.

Ce samedi 14 janvier, il est encore très tôt quand sœur Mary Johnice, qui commence ses prières matinales, entend des bruits inhabituels à cette heure. N’écoutant que son courage, elle sort pour faire un tour de la maison. À peine a-t-elle ouvert la porte qu’une silhouette déguerpit en courant, et la religieuse découvre alors une échelle appuyée au mur, qui n’a rien à faire là. Elle lève les yeux et réalise qu’il y a un autre individu sur le toit ! La sœur raconte la suite : “Je lui ai dit: tu dois descendre, mais ça ne sera pas avec cette échelle !” Joignant le geste à la parole, elle pousse l’échelle pour la faire tomber au sol. Puis de nouveau, elle sermonne le voleur, pointant son doigt sur lui . “Ici c’est la propriété de Dieu, c’est la mission de Dieu. Comment oses-tu faire ça ?” Le cambrioleur, sans doute honteux, a alors sauté du toit, s’enfuyant sans violence et sans butin. 

Pourquoi quelqu’un voudrait-il nuire à cette mission ?

Interrogée par la suite dans la presse américaine, sœur Mary Johnice en a profité pour partager ses réflexions sur la force de la mission, et l’importance de tout faire pour Dieu. “Nous vivons une expérience où Dieu est tellement présent. Il veut que cette mission atteigne les pauvres, pour leur partager qu’ils sont aimés, et nous permettre de leur offrir de la compassion”. C’est donc totalement convaincue d’être un petit outil au service de Dieu, qu’elle n’a pas hésité à défendre ce centre, sans avoir eu peur, ni penser une seconde au danger qu’elle aurait pu encourir. “Je ne suis ni meilleure ni différente des autres, je suis là, présente dans ce bâtiment qui est spécial, c’est un lieu de sécurité, où les gens se rassemblent, prennent un repas et éprouvent tant de joie. Pourquoi quelqu’un voudrait-il nuire à cette mission ?”, a-t-elle joliment conclu, mettant un point final à cette mésaventure.

Tags:
DieuÉtats-UnisReligieuxservice
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement