Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 28 novembre |
Aleteia logo
Le coin prière
La fête du jourHistoires de Saints

Saints Côme et Damien

martyrs à Cyr (IIIe siècle)

WEB-BASILICA-ROME-ITALY-DAMIANO-©-Elliott-Brown-CC

Basilique Saints Côme et Damien, Rome, Italie, 309. ©-Elliott-Brown-CC. Située à Rome, au coeur du forum Vespasien, elle fut construite sur les vestiges du temple de Romulus qui avait été construit au IVe siècle par l'empereur Maxence. Au VIe siècle, une partie du temple fut cédé au pape Félix IV. Il en fit une basilique et la dédia à saint Côme et saint Damien. Au cours du XVIe et XVIIe siècle, elle subit quelques transformations mais elle abrite, encore actuellement, des mosaïques byzantines du VIe siècle.

Dès le Ve siècle, on trouve, en Orient et à Rome, des basiliques, des oratoires, de hôpitaux qui portent leurs noms. Il est très vraisemblable qu’ils soient morts ensemble pour la foi dans la ville de Cyr en Syrie. Peut-être même étaient-ils frères, selon ce que dit la légende. Venus d’Arabie pour exercer la médecine, ils soignaient les pauvres, délivraient les énergumènes, rendaient l’espoir aux pessimistes et la joie aux mélancoliques. Le gouverneur Lysias qu’ils avaient soigné, les condamna cependant à d’horribles tortures puis à être décapités. Ils étaient chrétiens.
Fêtés le 1er juillet ou le 1er novembre en Orient.
L’histoire qui suit, résumé des légendes entourant ces saints jumeaux, justifie suffisamment qu’au Moyen Age, ils soient devenus les patrons des docteurs ainsi que d’une variété de professions associées à la médecine, comme, à un certain moment, les barbiers.

Vous voulez découvrir d’autres histoires de saints ? Cliquez ici
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite