Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 novembre |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

En Pologne, on peut adopter un député sur Internet et prier pour lui

PARLIAMENT Poland

© JANEK SKARZYNSKI | AFP

Parlement polonais.

La rédaction d'Aleteia - publié le 20/07/17

À l'appel d'un hebdomadaire catholique, les citoyens polonais sont invités à s'inscrire sur un site internet pour se faire attribuer un député au hasard... et prier pour lui. Une belle initiative qui ne demande qu'à être exportée.

Comment faire pour apaiser le débat politique en Pologne et agir pour que les représentants du peuple travaillent au bien commun ? À l’issue de plusieurs journées particulièrement agitée dans les travées du Parlement, à l’occasion de l’examen d’un projet de réforme judiciaire, un hebdomadaire catholique, Gosc Niedzielny a décidé de prendre le taureau par la cornes. Objectif affiché : « Changer la face de la terre ». Pas moins. Et pour cela, un seul levier : la prière.

La publication a donc misé sur les outils digitaux pour proposer une solution simple à ses lecteurs et à tous les citoyens de bonne volonté. L’internaute s’inscrit sur la page dédiée et se voit attribuer un parlementaire au hasard, quelle que soit son appartenance politique. Il prend alors l’engagement de prier pour lui. L’initiative a connu un réelle succès puisqu’en quelques heures, rapporte l’AFP, plus de 2000 internautes se sont lancés dans l’aventure. Et ce 20 juillet, ils étaient désormais plus de 6500 à prier pour leurs élus.

[protected-iframe id= »39f78d9cf769aac15967da7862717672-95521305-117477141″ info= »https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fgoscniedzielny%2Fposts%2F10158991672275291&width=500″ width= »500″ height= »542″ frameborder= »0″ style= »border:none;overflow:hidden » scrolling= »no »]




Lire aussi :
Quand un député communiste cite le pape François

Tags:
Pologne
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement