Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Tout savoir et tout comprendre de la fête de la Toussaint

cortège de saints

© Collection Dagli Orti/Aurimages

Athénaïs Clicquot - publié le 30/10/18 - mis à jour le 05/01/22

Le 1er novembre, c'est un jour férié, mais c'est aussi et surtout la date à laquelle les chrétiens célèbrent la fête de tous les saints – la Toussaint. Il faut bien la distinguer du jour des morts qui sert à commémorer, lui, les fidèles défunts. Retrouvez ici tous les articles de la rédaction sur la Toussaint et découvrez comment les fidèles sont appelés à la sainteté.

Quelles sont les origines de la Toussaint ?

Célébrée chaque année le 1er novembre, la fête de la Toussaint remonte aux temps où l’Église honorait ses premiers martyrs. Elle célèbre désormais tous les saints visibles, ceux que l’Église nous encourage à vénérer parce qu’ils sont entrés dans la Gloire de Dieu. Notre chroniqueur, Jean Duschene, nous rappelle d’ailleurs le vrai sens de cette fête ici.  Et attention, la fête de la Toussaint ne doit pas être confondue avec la fête des défunts, célébrée chaque année le 2 novembre ! Un erreur encore régulièrement commise, même par les plus catholiques d’entre-nous ! Alors voici un petite piqure de rappel juste ici.

CROIX ET PAYSAGE AUTOMNAL
© Shutterstock

La Toussaint, un appel à être saint

Si à la Toussaint on célèbre les saints visibles, les fidèles célèbrent également tous les chrétiens qui ont été sanctifiés par l’exercice de la charité, de l’accueil de la miséricorde et la grâce divine. Une manière de nous signifier que nous sommes tous appelés à la sainteté et invités, de ce fait, à mettre nos pas dans ceux du Christ, rappelle Isabelle du Ché mais également notre chroniqueur Jacques Gauthier : « Nous sommes tous appelés à la sainteté, parce que nous sommes tous appelés à la miséricorde ». « La communion des saints représente un formidable réservoir de grâces dans lequel l’Église nous encourage à piocher pour mener une vie plus ajustée au cœur de Dieu », ajoute Jean-Michel Castaing. « Surtout, persuadons-nous que la sainteté n’est pas réservée à une élite », martèle-t-il encore ici. Voilà qui est dit.

Et voici un article pour nous aider à considérer ces saints comme de véritables « grands frères et grandes soeurs dans la foi ». « C’est la fête de tous les saints ; vous êtes tous les bienvenus ! C’est votre fête, ô chers témoins, de la foi et de l’Évangile », nous rappelle notre poète Ronald Barakat. Voici d’ailleurs une petite prière pour vous connecter directement avec eux. Et voici une autre prière, à dire avec son enfant pour la Toussaint.

Les traditions culinaires colorent toutes les fêtes religieuses. Découvrez les recettes spéciales pour la fête de la Toussaint et régalez vos proches.

web-all-saint-day-cross-bernd-thaller-cc
© Bernd Thaller CC

Après la Toussaint, la commémoration des défunts

Après la Toussaint, il est traditionnel de célébrer nos défunts, chaque 2 novembre. Cette commémoration des défunts a été instaurée par saint Odilon de Cluny (962-1049) et célébrée pour la première fois en 998 à Cluny.

Visiter des cimetières et prier pour nos morts est d’ailleurs une profonde expression d’un article du Credo : la communion des saints. Ce jour là, une messe est célébrée spécialement pour eux. Une pratique qui étonne les non-croyants. En effet, pourquoi prier pour ceux qui ne sont plus parmi nous ? Thomas Renaud vous explique pourquoi ici. Vous pouvez prier pour les défunts avec cette prière proposée par le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon.

Après la messe, direction le cimetière, pour fleurir les tombes de ceux qui nous ont quittés et prier pour eux. C’est d’ailleurs une belle occasion d’y emmener les enfants. Voici quelques suggestions pour vivre cette visite sereinement et dans l’espérance. Car oui, « nos tombes parlent aussi : elles disent quelque chose de l’espérance qui est en nous », rappelle le père Pierre Vivarès. Aleteia en profite pour vous rappeler ici la bonne attitude à adopter dans ces lieux. Coté pratique, si vous vous demandez comment acquérir une concession funéraire dans un cimetière, Aleteia vous détaille tout dans cet article. Et voici quelques conseils et astuces pour nettoyer une tombe.

Quelles fleurs choisir pour orner nos tombes ? Les chrysanthèmes sont les fleurs auxquelles on pense en premier pour fleurir les tombes mais il existe d’autres plantes, tout aussi colorées, qui résisteront également aux premiers froids. Découvrez nos suggestions dans cet article détaillé. Les Cyclamen et les Skimia n’auront bientôt plus de secrets pour vous. Découvrez également les plus beaux cimetières du monde et la belle tradition de la Toussaint en Pologne.

FLEURS SUR UNE TOMBE
© Shutterstock
Découvrez les plus beaux cimetières du monde en cliquant sur le diaporama :
Tags:
DéfuntToussaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement