Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 juillet |
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

L’épanouissement personnel est-il l’origine de “l’hiver démographique” ?

CROWD

Shutterstock

I.Media - publié le 26/03/19

Centrés sur "leur épanouissement personnel", trop de couples vivent aujourd'hui "sans fécondité", s'est attristé le pape François lors d'une visite inattendue le 26 mars 2019 à l'Université pontificale du Latran à Rome.

C’était une visite inattendue. Avant de se rendre au Capitole, le pape François s’est déplacé mardi à l’Université pontificale du Latran. Devant des étudiants, il a prêché une catéchèse de Carême. “Le monde est marqué par la pensée unique qui enveloppe et endort chacun avec son étreinte mortelle”, a notamment déploré le pape argentin. Pourtant “la différence chrétienne” réside dans “la nouveauté” qui permet de rester “indemne”, a-t-il rappelé.




Lire aussi :
La France plonge dans l’hiver démographique européen

Le Pape a ainsi évoqué “l’hiver démographique” que traversent les sociétés occidentales, fruit d’un individualisme “confortable et radin”. Parce qu’ils sont trop concernés par “leur épanouissement personnel”, les couples vivent “sans fécondité”, a constaté le successeur de Pierre. “Pourquoi n’avez-vous pas au moins un enfant ou deux ?”, a-t-il interrogé devant les étudiants. Cette pensée unique, celle de “l’exaltation du moi”, est en apparence “culturelle” mais est en réalité “sauvage” car elle empêche les hommes de “laisser une histoire” derrière eux.

La primauté donnée à la relation

Ainsi, les études ne sont utiles que si elles permettent de rester liées à l’histoire et à “l’humanité dans son ensemble”, a rappelé le chef de l’Église catholique. Elles ne doivent pas mener à l’isolement mais favoriser “une conscience critique et une capacité de discernement”. Les études, a-t-il repris, ne seront ainsi fécondes que si elles sont faites “avec l’esprit ouvert et à genoux”. Le pontife a donc invité à contempler le mystère de la Trinité et de l’Incarnation. C’est ainsi que “la primauté donnée à la relation” sera retrouvée.




Lire aussi :
Démographie : les ressorts de la fécondité

Tags:
DémographiefeconditePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement