Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pédophilie dans l’Église : la commission Sauvé trouve des financements

Jean Marc Sauvé

© CC

Jean-Marc Sauvé.

La rédaction d'Aleteia - publié le 01/07/19

La commission indépendante d’enquête sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) créée en novembre 2018 a désormais trouvé des appuis financiers. La Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) vient en effet de s'engager à lui verser 1,2 million d'euros pour le financement de ses travaux.

La Commission indépendante d’enquête sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE), également appelée « Commission Sauvé », a trouvé des financements. Créée à l’automne 2018 à la demande de l’épiscopat français et de la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) avec à sa tête Jean-Marc Sauvé, ancien vice-président du conseil d’État, et composée de 22 membres aux compétences variées, elle est chargée de faire la lumière sur les abus sexuels commis au sein de l’Église depuis les années 1950.

Un budget total entre « 3 et 3,5 millions d’euros »

Vendredi 28 juin 2019, la Corref s’est réunie en assemblée générale extraordinaire pour aborder la question du financement de ladite commission. Selon sœur Véronique Magron, présidente de la Corref, le budget de fonctionnement de la CIASE se situe entre « 3 et 3,5 millions d’euros ». Un chiffre qui couvre aussi bien les frais liés à l’enquête que l’hébergement, les déplacements, le secrétariat et la rémunération des collaborateurs et écoutants qui se relayeront 7 jours sur 7 pendant un an afin de recueillir les témoignages des victimes (de leur côté, les 22 membres de la commission sont bénévoles).

La Corref a donc décidé d’affecter 1,2 million d’euros au travail réalisé par la commission Sauvé, ce qui représente 34% du budget total. Très concrètement, cette participation reposera sur les différentes congrégations religieuses qui se sont réparties la charge financière. Plus précisément, cela reviendra à une « cotisation » de 55 euros par personne pour les congrégations masculines, quand pour les instituts féminins, la participation s’élèvera à 200 euros pour les structures de moins de 20 sœurs, 500 euros pour les structures comprenant 20 à 50 personnes et 1.000 euros pour les instituts de plus de 50 membres. Les 66% restants devraient quant à eux être pris en charge par les évêques de France qui se réuniront à l’automne prochain pour voter leur participation.


VIOLENCE

Lire aussi :
Abus sexuels dans l’Église : la commission lance un appel à témoignages

Tags:
Abus sexuelsCiaseÉgliseFrancePédophilie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement