Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Même un ancien président des États-Unis peut faire le catéchisme

JIMMY CARTER

FR69715 AP/Associated Press/East News

Marzena Devoud - publié le 07/11/19

L'ancien président américain, Jimmy Carter a donné ce dimanche 3 novembre un cours de catéchèse aux enfants de sa paroisse en Géorgie. Le sujet de la leçon : la vie après la mort.

À 95 ans, à peine deux semaines après une opération suite à une fracture de la hanche, Jimmy Carter reste actif, même le dimanche. En effet, le 39ᵉ président des États-Unis de 1977 à 1981 a tenu, comme prévu, à enseigner la Bible aux élèves inscrits à la catéchèse du dimanche de son église baptiste Maranatha, à Plains, en Géorgie (sud-est du pays). Il a consacré sa leçon de 45 minutes au thème de la vie après la mort, en se basant sur le livre de Job de l’Ancien Testament. Se confiant sur son cancer du foi diagnostiqué et enlevé en 2015, Jimmy Carter leur a avoué qu’il était serein face à sa propre mort car il croit à la vie après la mort.


POPE FRANCIS AUDIENCE

Lire aussi :
Le pape François exhorte à prier pour les dirigeants politiques

Toujours fidèle à son engagement, Jimmy Carter a commencé à donner des cours de catéchèse à l’adolescence, depuis l’âge de 15 ans et l’a fait toute sa vie. Le pasteur actuel de sa paroisse, le père Tony Lowden, a déclaré aux médias locaux qu’il lui avait proposé d’annuler le cours de ce dimanche vu sa récente hospitalisation. Sans succès, l’ancien président a tenu absolument à enseigner la Bible comme chaque dimanche. En se référant aux initiales identiques de Jimmy Carter et de Jésus-Christ, le prêtre a déclaré que la manière dont « JC imite JC » est la chose la plus importante qu’il ait apprise en tant que pasteur.

À lire aussi : ce que disent les grands saints sur le Paradis
Tags:
catechismeÉtats-Unis
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement