Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

En fin de vie, cette magistrate envoie un « ultime texte » pour sauver les soins palliatifs

Michèle Bernard-Requin a présidé la 10e chambre correctionnelle de Paris, puis la cour d'assises.

Capture d'écran BFM TV.

Michèle Bernard-Requin a présidé la 10e chambre correctionnelle de Paris, puis la cour d'assises.

Timothée Dhellemmes - publié le 11/12/19

Grande figure du monde judiciaire, Michèle Bernard-Requin a envoyé depuis un hôpital parisien où elle se trouve "en fin de vie" un texte poignant au journal Le Point. Elle appelle dans cette lettre largement relayée sur les réseaux sociaux à maintenir les soins palliatifs, en manque de financements.

« Ici, c’est la paix. Ça s’appelle une unité de soins palliatifs, paix, passage… Encore une fois, tous mes visiteurs me parlent immédiatement des sourires croisés ici » : ce sont les mots de Michèle Bernard-Requin, retraitée d’une riche carrière d’avocate et de magistrate. Elle fut notamment vice-présidente du tribunal de grande instance de Paris, puis présidente de la cour d’assises. À Paris, où elle se trouve selon ses mots « en fin de vie », elle a envoyé un courrier bouleversant au journal Le Point, dans lequel elle exprime son espoir que « le privilège de quelques-uns, les soins palliatifs, devienne en réalité l’ordinaire de tous ».


NURSE PATIENT

Lire aussi :
« Si on légalise l’euthanasie, cela revient à dire aux patients qu’ils n’ont plus leur place »

Massivement partagé sur les réseaux sociaux, ce message d’espoir a touché des personnes très variées. Le journaliste de M6 Bernard de la Villardière a souligné la « droiture, l’humanité et l’élégance » de Michèle Bernard-Requin.

L’ancien chroniqueur à Charlie Hebdo et médecin urgentiste, Patrick Pelloux, a déclaré sur la chaîne France 24 que l' »on se bat pour l’amour », et que « la santé est notre bien le plus cher ».

La députée de l’Oise Agnès Thill a remercié Michèle Bernard-Requin pour son « magnifique texte ».

Dans son message, Michèle Bernard-Requin lance également un avertissement sur le manque de moyens alloués aux services de soins palliatifs. Selon elle, plusieurs lits ont été fermés à l’hôpital Saint-Perrine il y a quelques semaines, et d’autres établissements seraient menacés. En France, seuls 44% des patients qui en font la demande auraient accès à ce type de soins.




Lire aussi :
Alors qu’il est en soins palliatifs, un père de famille renouvelle ses vœux de mariage

Tags:
Fin de viehôpital
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement