Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La nouvelle mission du père Fournier

WEB2-CHANOINE-FOURNIER-DIOCESE AUX ARMEES

Diocèse aux Armées

Père Jean-Marc Fournier, premier doyen du chapitre cathédral du diocèse aux Armées.

Agnès Pinard Legry - publié le 19/06/20

On l’avait quitté sur le parvis de Notre-Dame, la nuit du 15 au 16 avril 2019, après avoir sauvé le Saint-Sacrement et la couronne d’épines des flammes de l’incendie de la cathédrale. Ce samedi 20 juin à Saint-Louis des Invalides, ce n’est pas une tenue de pompier que l’ancien aumônier de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) va revêtir mais la soutane de premier doyen du tout nouveau chapitre cathédral du diocèse aux Armées.

Il s’était fait connaître du grand public pour avoir sauvé la couronne d’épines et le Saint-Sacrement lors de l’incendie de Notre-Dame dans la nuit du 15 au 16 avril 2019. Alors aumônier de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), le père Jean-Marc Fournier a depuis été désigné pour devenir le premier doyen du tout nouveau chapitre cathédral du diocèse aux Armées qui va être installé ce samedi 20 juin à 9h45 en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, à Paris.

Plus jeune diocèse de France

Pour bien comprendre le rôle du chapitre cathédral, il faut remonter en…816. Avec le concile d’Aix-la-Chapelle, l’évêque a l’obligation de s’entourer de chanoines afin de chanter l’office choral mais aussi de participer au gouvernement du diocèse. Supprimés à la Révolution, les chapitres ont été réinstallés au moment du Concordat. Désormais, la plupart de leurs prérogatives (nomination de l’évêque, gestion des finances…) ont été basculés vers d’autres conseils. Mais les chanoines conservent trois missions : la prière publique d’Église pour le diocèse, le rayonnement liturgique dans le diocèse et le rayonnement historique de la cathédrale.

Si quasiment tous les diocèses de France ont un chapitre cathédral, le diocèse aux Armées étant le plus jeune de France – il a été créé en 1986 – il n’en avait pas encore un. C’est à la demande de l’évêque aux Armées, Mgr Antoine de Romanet, que le Saint-Siège a accordé un chapitre. « C’est un événement qui ne se produit qu’une seule fois dans la vie d’un diocèse », souligne auprès de Aleteiale père Fournier.

Cinq chanoines titulaires et huit chanoines honoraires

Saint-Louis des Invalides étant une cathédrale un peu particulière – elle appartient à l’État et est gérée par le musée des armées – de nombreux événements s’y déroulent, l’organisation du chapitre sera un peu différente des autres diocèses. Les cinq chanoines titulaires et huit chanoines honoraires qui le composent ne seront pas cantonnés à la cathédrale. Au contraire, le chapitre pourra mener sa mission de prière dans toutes les églises du diocèse… plutôt vaste par définition.

« Comme tous les chapitres, nous aurons chaque mardi la prière canoniale (les différents offices de la journée, ndlr) avec la messe du chapitre à Saint-Louis des Invalides », reprend le père Fournier. « Nous y célébrerons également les solennités de toutes les grandes fêtes ». La plupart des armes sont représentées au chapitre dont l’armée de Terre, l’armée de l’Air mais aussi la gendarmerie avec le père Bertrand Sartorius.

WEB2-DIOCESE AUX ARMEES
Diocèse aux Armées

Une croix et des armoiries ont été réalisées pour l’installation du chapitre cathédral.

Des armoiries ont été également créés pour l’occasion : une croix « constituée de 8 branches, représentant les béatitudes qu’est invité à vivre le soldat chrétien », indique le diocèse. « Au centre de cette croix, y est inscrit le saint patron du diocèse aux Armées françaises, saint Louis ». Une évocation de Saint-Louis des Invalides est également mise en évidence, marquant ainsi le lien entre les soldats bien portants et les soldats invalides. Le rouge ‘de gueule’ « est un rappel du sang de nos soldats versés pour la liberté de la France ».

Tags:
diocèsesmilitaire
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement