Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Saint Louis, c’est un Américain qui en parle le mieux

SAINT-LOUIS-ENFANT-Godong-FR547223L.jpg

Catherine Leblanc I Godong

Blanche de Castille éduquant saint Louis.

Agnès Pinard Legry - publié le 24/08/20

Dans "Comment les catholiques ont bâti une civilisation", le père William J. Slattery, prêtre du diocèse de Spokane (États-Unis), souligne la manière dont saint Louis, "plus grand chef d’État qu’a connu l'histoire de l’humanité", s’est imposé comme une figure marquante de notre civilisation.

Pour comprendre le rôle de la religion catholique dans la construction de la civilisation occidentale, le père William J. Slattery, prêtre du diocèse de Spokane (États-Unis) et auteur du livre Comment les catholiques ont bâti une civilisation, a choisi de s’intéresser à des personnalités concrètes, des femmes et à des hommes, qui ont porté et incarné une vision catholique de Dieu et de l’homme. “Ces personnes n’avaient pas la volonté de bâtir à tout prix une civilisation mais ils ressentaient l’urgence de faire connaître le catholicisme afin d’aider chacun à rencontrer l’unique Sauveur de l’histoire”, explique le père William Slattery à Aleteia. “Peu à peu, presque surpris, ils ont vu comment ces conversions individuelles ont changé les institutions de la société : le mariage, la famille, la justice, la politique, l’économie, l’art…”.

Louis IX, chef d’État hors du commun

Pour le père Slattery, Louis IX apparaît ainsi comme “le plus grand chef d’État qu’a connu histoire de l’humanité”. “Il faisait preuve d’une grande sagesse dans sa manière d’exercer la justice et d’une curieuse habileté pour la diplomatie internationale qui a fait de lui un homme respecté au-delà de la France. On peut dire qu’il a incarné lui-même l’Union européenne !”, assure l’auteur.




Lire aussi :
“Au fil des siècles, les chrétiens se sont surpris à créer une civilisation”

Fervent catholique, guerrier courageux, « c’était un homme d’État dont les jugements étaient pesés sous le regard de Dieu et non des hommes, et dont on requérait maintes fois la médiation dans les affaires internationales. En lui nous voyons l’incarnation des vertus de la chevalerie que l’Église avait cultivée dans le cœur des hommes durant des centaines d’années », reprend le père William Slattery.

Mais “derrière chaque grand homme se cache une femme”, souligne l’adage populaire. Dans le cas de saint Louis, il s’agit de Blanche de Castille. “Quelle femme !”, assure le prêtre. “C’est elle qui lui a enseigné comment gouverner et l’a mis en garde sur le plus grand danger pour l’homme et la société : le péché”. Courageuse, intelligente… Blanche de Castille a transmis à son fils les valeurs et les vertus pour faire de lui un grand souverain. “C’était une femme d’une grande ouverture qui a su garder comme étoile polaire de son existence son amour pour le Christ et l’horreur du péché”.




Lire aussi :
Cette phrase de la mère de saint Louis qui rappelle le devoir de chaque parent

web2-couverture-mame.jpg
Mame

Comment les catholiques ont bâti une civilisation,père William J. Slattery, Mame, janvier 2020, 34,90 euros. 

Tags:
louis ixSaint Louis
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement