Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Pierre et Marie-Pascale, couple missionnaire aux Mureaux : « La mission réunit nos vies » (3/5)

Pierre-et-Marie-Pascale-Thomas-le-Rocher-2020.jpg

DR

Pierre et Marie-Pascale Thomas, le Rocher, 2020.

Bénédicte de Saint-Germain - publié le 14/10/20

A l'occasion de la semaine missionnaire, Aleteia vous invite à découvrir chaque jour le portrait d'un couple qui se met au service de son prochain de manière radicale. Pierre et Marie-Pascale Thomas sont les nouveaux responsables de l’antenne du Rocher aux Mureaux (Yvelines) pour trois ans. Ils n’ont pas pris la décision au même rythme, mais vivent en communion ce changement de vie inédit.

Dans une cité immense des Mureaux, entre la Seine et l’autoroute A13, Pierre et Marie-Pascale viennent de s’installer. Leur mission : « Vivre au quotidien avec les habitants pour être des témoins joyeux de l’espérance que le Christ a pour tous les hommes et bâtir la civilisation de l’amour. Nous allons à leur rencontre et créons des rencontres entre eux et avec d’autres personnes extérieures à la cité. »

Comment ce couple bien installé en Belgique avec ses quatre enfants a-t-il atterri ici ? L’idée est venue de Pierre : « J’ai reçu un appel intérieur du Christ d’arrêter mon travail et de me mettre au service des autres. Pour moi, cette mission devait se faire en famille. » Chez Marie-Pascale, le chemin est différent : « Au départ, je n’ai pas bien accueilli son appel : après quatorze ans passés comme mère au foyer, je venais de recommencer à travailler. Mon poste dans la paroisse avait du sens, je faisais de belles rencontres. Le Christ était déjà au cœur de mon travail. » Pierre patiente et l’été suivant, pendant une retraite, tout s’éclaire : « J’ai discerné que le Seigneur m’appelait à prendre un engagement à deux. » Le Rocher s’impose : peu d’associations permettent de partir en mission en famille avec de grands enfants.

Notre amour est un témoignage dans la cité

Pour le couple, le changement est radical. « Même si nous avions des temps à deux, j’avais l’impression que nous avions des vies parallèles, se souvient Marie-Pascale. Pierre travaillait beaucoup, rentrait tard. Aujourd’hui, nos chemins, nos vies, se réunissent dans le même projet. » Aujourd’hui, la mission de Pierre lui prend autant de temps mais il est fait avec sa femme. Leur prière de couple, déjà quotidienne, se renforce : désormais ils prient deux heures ensemble le matin avec toute l’équipe.

Vivre à deux ce projet est un atout : « Être ensemble dans la cité 24 heures sur 24 nous met sur la même longueur d’onde. On se comprend mieux quand on parle de nos rencontres. Et puis, nous sommes un signe visible auprès des habitants. Nous avons une vieille habitude : quand nous nous promenons, nous nous donnons la main. Dans la cité, de telles marques publiques d’affection ne se font pas. Il y a beaucoup de personnes séparées, de mères isolées. Notre amour est un témoignage. »

Le Rocher – oasis des cités est une association catholique d’éducation populaire qui existe depuis vingt ans. Elle est présente dans neuf cités en France, parmi les plus pauvres à Nîmes, Rillieux-la-Pape, Grenoble, Marseille, Toulon, Bondy, Paris, les Mureaux.




Lire aussi :
Thibault et Florence, couple missionnaire à Aubervilliers : “Faire chaque petite chose avec un grand amour” (1/5)

Tags:
CoupleMariageMission
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement