Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nommé cardinal, le père Feroci espère bien rester curé de paroisse

MGR ENRICO FEROCI

FILIPPO MONTEFORTE / AFP

Mgr Enrico Feroci à Rome (Italie) le 10 décembre 2015.

Domitille Farret d'Astiès - publié le 08/11/20

Nommé parmi les treize futurs cardinaux annoncés par le pape François le 25 octobre 2020, le père Enrico Feroci, prêtre de Rome, espère pouvoir continuer à exercer sa charge de curé de paroisse.

Au terme de la prière de l’Angélus du 25 octobre 2020, le pape François a annoncé la tenue d’un consistoire, le 28 novembre prochain, afin de créer treize nouveaux cardinaux venant d’Europe, d’Asie, d’Afrique, d’Amérique latine et du Nord. Parmi eux, Mgr Enrico Feroci, 80 ans, curé de la paroisse de Santa Maria del Divino Amore à Rome (Italie) et recteur du sanctuaire du même nom, qu’aimait beaucoup Jean Paul II. En raison de son âge, il ne pourra pas participer au prochain conclave, ayant dépassé la limite d’âge des cardinaux électeurs. Le pape peut en effet choisir librement ses cardinaux. Le seul critère demandé est qu’il s’agisse de prêtres, reconnus pour leurs mérites et qualités « remarquables ».

Mgr Enrico Feroci a paru très étonné par cette nomination, rapporte Vatican News. Il a appris la nouvelle dans la sacristie alors qu’il s’apprêtait à célébrer la messe, et voit cela comme un geste de reconnaissance de la part du pontife vis-à-vis des prêtres. « Je l’ai interprété comme un geste du Pape, non pas fait à moi personnellement, mais à tous les prêtres de Rome. On dit toujours que le prêtre est celui qui donne ses mains à l’évêque pour toucher le corps du Christ qui est le peuple de Dieu, ici, le pape François a voulu remercier les mains de tant de prêtres », a-t-il réagi. Son désir est de poursuivre sa mission actuelle, au service du peuple de Dieu. « Je suis curé de Rome, je crois que je continuerai à être curé de la paroisse de Divino Amore », a-t-il poursuivi.




Lire aussi :
À quoi servent les cardinaux ?

Tags:
cardinauxconsistoirePape FrançoisRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement