Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Quelles sont les sept œuvres de miséricorde corporelles ?

MEAL

Shutterstock | addkm

Philip Kosloski - publié le 19/01/21

L’Église catholique parle souvent de mettre en pratique les Œuvres de miséricorde corporelles. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

L’Église catholique parle souvent de mettre en pratique les œuvres de miséricorde corporelles. Mais que sont-elles exactement ? Si l’on suit le Catéchisme de l’Église catholique, “Les œuvres de miséricorde sont les actions charitables par lesquelles nous venons en aide à notre prochain dans ses nécessités corporelles et spirituelles” (CEC 2447).

Ces œuvres sont donc les actions que chaque chrétien est encouragé à accomplir pour imiter le Christ et vaincre la misère dans le monde des hommes. Elles se divisent en deux groupes : les sept œuvres spirituelles et les sept œuvres corporelles. Plus particulièrement, les œuvres de miséricorde corporelles se fondent sur les paroles de Jésus, tirées de l’Évangile de saint Matthieu :

Il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” (Mt 25, 33-36)

En d’autres termes, les œuvres de miséricorde sont des chemins concrets et tangibles pour suivre l’exemple de Jésus, et vivre notre foi chrétienne. L’Église énumère ainsi les différentes œuvres corporelles pour la miséricorde :

  1. Nourrir les affamés
  2. Donner à boire aux assoiffés
  3. Vêtir ceux qui sont nus
  4. Accueillir les pèlerins
  5. Assister les malades
  6. Visiter les prisonniers (ou rançonner les captifs)
  7. Ensevelir les morts

Chacune de ces œuvres de miséricorde peut être accomplie de plusieurs manières et n’a pas en elle-même de stricte définition, mais une portée plus large. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’enterrer physiquement les morts pour réaliser cette œuvre de miséricorde. Organiser les funérailles d’un membre de la famille ou d’un ami est un exemple de réalisation de cette œuvre.

Très récemment, le pape François a proposé l’ajout d’une huitième œuvre de miséricorde corporelle lors de son discours lors de la célébration de la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création.

Comme œuvre de miséricorde corporelle, la sauvegarde de la maison commune demande les « simples gestes quotidiens par lesquels nous rompons la logique de la violence, de l’exploitation, de l’égoïsme […] et se manifeste dans toutes les actions qui essaient de construire un monde meilleur » (ibid., nn. 230-231).


woman with raising hands

Lire aussi :
Les “Vendredis de la miséricorde”, de petits défis pour colorer la vie

Tags:
BibleCharitéMiséricordePape FrançoisPauvreté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement