Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 23 juin |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Éreintés par la pandémie qui n’en finit pas ? Vous n’êtes pas seul !

MASK-MAN-TRANSPORTS-WEARINESS-shutterstock_1693682953.jpg

Maria Sbytova / Shutterstock

Miriam Esteban Benito - publié le 11/02/21

Dieu compte sur vous pour transformer en bien, toute cette fatigue "pandémique" mêlée à la lassitude que nous vivons actuellement. Pistes pour ne pas perdre le bon cap.

Faites-vous partie de ces personnes usées par le coronavirus ? Vous n’êtes pas seul ! On imagine bien la cause : vous avez probablement le sentiment de ne pas contrôler votre vie. Vous réfléchissez peut-être à ce qui pourrait vous être encore enlevé ou à tout ce que vous avez dû déjà abandonner. C’est normal : au vertige de l’inconnu succèdent un sentiment d’usure et l’impression désagréable d’être ballottés à tous vents. Face à cette situation, il y a ceux qui luttent pour tenter de garder le moral et ceux qui n’y arrivent plus.

Pour les experts, passer par une phase de colère ou de mauvaise humeur est normal en toute crise, surtout si elle se prolonge et dure dans le temps. En effet, nous sommes entrés dans une période d’usure provoquée par la répétition et le manque de certitudes. De plus en plus de personnes vivent difficilement cette situation éprouvante sur le plan émotionnel, en particulier ceux qui vivent seuls, ceux qui ont perdu leur emploi ou qui le voient en danger, ceux qui ont subi la disparition d’un proche. Il est difficile d’accepter cette réalité et d’être en même temps dépourvu de cette capacité de pouvoir contrôler notre vie.

Et si on faisait taire cette routine mentale pour poser aujourd’hui cette question au Seigneur : “Que veux-Tu que j’apprenne de cette réalité ?” Voici quelques pistes pour vous mettre sur les bonnes réponses :

N'ayez pas peur !

HEART
fizkes | Shutterstock

Le pape Benoît XVI lors de la veillée de prière avec les jeunes à l’occasion des JMJ en 2011, a appelé à ne pas avoir peur du monde : “Chers amis, qu’aucune adversité ne vous paralyse. N’ayez pas peur du monde, ni de l’avenir, ni de votre faiblesse. Le Seigneur vous a donné de vivre en ce moment de l’Histoire, pour que, grâce à votre foi, son Nom retentisse sur toute la Terre.” (Benoît XVI 8-20-2011).

Découvrez ce qui est essentiel dans votre vie

web3-father-son-baby-man-stocksy.jpg
Rob i Julia Campbell/Stocksy United

Cette période historique que nous vivons est l’occasion de se demander ce qui constitue le vrai soutien dans la vie. C’est le moment de regarder la réalité en face : le Covid-19 révèle les vrais besoins de chacun. “Car l’endurance vous est nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu et obtenir ainsi la réalisation des promesses (Hébreux 10, 36). Alors si vous cherchez le bonheur, vous devez savoir que Dieu vous a créé pour être heureux. Il pense que vous avez un plan parfait pour vous. Un plan que personne ne peut réaliser mieux que vous, mais avec l’aide du Seigneur. “Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.” (Matthieu 6-34).

Abandonnez-vous au plan de Dieu

MODLITWA
Fa Barboza/Unsplash | CC0

Face à ce que nous avons à vivre, il est important de ne se bloquer dans les peurs et les incertitudes, mais aussi dans les limites de chacun. Dieu nous utilise avec toutes nos limites pour que nous puissions voir que la force vient de Lui. Tout comme il a choisi les apôtres pour une tâche qui pouvait sembler une mission impossible. Et pourtant…  Maintenant, Dieu nous a choisi pour accomplir son plan dans le moment présent. “Enfin, frères, soyez dans la joie, cherchez la perfection, encouragez-vous, soyez d’accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous.” (Co, 2, 11).


étudiante

Lire aussi :
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés

La société a besoin de visages qui, face à la peur et au malaise, permettent d’entrevoir l’existence d’un Père qui donne un sens à la mesure des plus grands défis de la vie. “En effet, nous ne sommes pas comme tous ces gens qui sont des trafiquants de la parole de Dieu ; au contraire, c’est avec sincérité, c’est de la part de Dieu, et devant Dieu, que dans le Christ nous parlons”. (Co 2, 17).

Invitez Jésus dans votre vie

MARRIAGE
Photo by freestocks.org on Unsplash

Rappelons-nous le pape François en cette cérémonie si impressionnante du 27 mars 2020, lorsqu’il a interpellé les chrétiens de la place Saint-Pierre avec ces mots : “Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi” ? Et il a continué :

Le début de la foi, c’est de savoir qu’on a besoin de salut. Nous ne sommes pas autosuffisants ; seuls, nous faisons naufrage : nous avons besoin du Seigneur, comme les anciens navigateurs, des étoiles. Invitons Jésus dans les barques de nos vies. Confions-lui nos peurs, pour qu’il puisse les vaincre. Comme les disciples, nous ferons l’expérience qu’avec lui à bord, on ne fait pas naufrage. Car voici la force de Dieu : orienter vers le bien tout ce qui nous arrive, même les choses tristes. Il apporte la sérénité dans nos tempêtes, car avec Dieu la vie ne meurt jamais.

Qui a dit qu’il fallait attendre la fin de la pandémie pour vivre ?

Douze pensées de Jean Paul II pour garder l'espérance :

Tags:
CovidfatigueSociété
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement