Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Mère et fils unis par le même charisme !

Père Jonas Magno de Oliveira et sa mère

Facebook Memes Católicos

La mère et le fils réunis autour du Christ.

Lauriane Vofo Kana - publié le 16/06/21

L'histoire du père Jonas Magno de Oliveira est singulière. Puisque c'est à travers sa vocation que sa mère s'est découvert un appel à la vie consacrée.

Le père Jonas Magno de Oliveira, prêtre brésilien de l’Institut du Verbe incarné, fait la une dans son pays. Et pour cause, une photo de sa mère religieuse et lui a été largement partagée sur le web. Le jeune garçon se sent attirée par la mission et le service de prêtre dès l’âge de 8 ans. Ado, sa mère participe à une retraite en silence et Jonas loge au petit séminaire de l’institut du Verbe incarné. Ses échanges avec le recteur l’aident à dépasser ses peurs pour contempler sereinement la vocation à laquelle il se sent appelé.

Il laisse sa mère seule en entrant au séminaire. Mais bientôt les religieuses de l’Institut des servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara, la branche féminine de l’institut de Jonas, peinent à recruter une infirmière pour leur maison d’accueil de personnes souffrant de déficiences mentales. La mère du séminariste est alors sollicitée. C’est là que son propre discernement vocationnel l’amène sur une nouvelle voie à mesure que le temps passe.

https://www.facebook.com/verboencarnadobr/photos/a.2382887475155347/2382891208488307/?type=3

Elle quitte le Brésil pour la Toscane où elle entame sa formation monastique. Jonas, lui, poursuit ses études avant d’être ordonné prêtre le 8 mai 2020. Quelque temps après, il est lui-même envoyé à Rome où il réside actuellement. Mère et fils sont aujourd’hui unis par le même charisme au service du Seigneur.

Tags:
vie consacreeVocation
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement