Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les commandements sont « une aide à la rencontre avec le Christ », lance le Pape

WEB-POPE-AUDIENCE-AUGUST-18-21-AMA1821-Antoine-Mekary-ALETEIA-AM_8139.jpg

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 18/08/21

Pour sa troisième catéchèse prononcée depuis la pause estivale de juillet, le pape François s’est intéressé au sens et au rôle de la Loi donnée par Dieu au peuple juif.

« La Torah, qui est la Loi, avait été un acte de magnanimité de la part de Dieu envers son peuple », a indiqué le pape François mercredi 18 août lors de sa troisième catéchèse depuis la pause estivale de juillet consacré au sens et au rôle de la Loi donnée par Dieu au peuple juif. Ces commandements avaient certes des fonctions restrictives mais, « en même temps », permettaient de protéger le peuple, de le soutenir dans la faiblesse et de l’éduquer.

L’unique mérite est d’ouvrir le cœur.

S’appuyant sur la Lettre aux Galates de l’apôtre Paul, il a défini la Loi comme un pédagogue capable de dire où se trouve la transgression et de rendre les personnes conscientes de leur péché. Ce guide s’efface pour autant dès lors que Jésus entre dans l’histoire de l’humanité et dans chaque histoire personnelle. Quand la foi est là, les commandements demeurent et « nous devons les observer mais comme une aide à la rencontre avec Jésus-Christ », a-t-il insisté en sortant de ses notes.

Pour le chrétien, il ne s’agit dès lors pas d’être mu par la peur et de se dire : « Si je ne fais pas cela j’irai en enfer », a encore improvisé le pontife. Au contraire, les disciples du Christ doivent maintenir la joie et l’espérance dans le Salut offert par Jésus. Un Salut gratuit qui ne se mérite pas. « L’unique mérite est d’ouvrir le cœur », a-t-il averti.

À l’issue de l’audience, le pape François, opéré début juillet du côlon, a descendu une dizaine de marches en s’appuyant légèrement sur le bras d’un prélat afin d’aller saluer les fidèles venus l’entendre.

Tags:
commandementloi naturellePape Françoissalut
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement