Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Les hommes et femmes préhistoriques sont-ils sauvés ?

homme préhistorique

© Caroline

Jeanne Larghero - publié le 29/10/21

Tous les vendredis, Jeanne Larghero porte son regard de philosophe chrétienne sur les petites et grandes questions de l’existence. À la veille de la Toussaint, elle s’intéresse à tous ces morts qui ont fait le bien de leur vivant sans avoir connu Jésus : sont-ils au Ciel ?

La Toussaint : fête qui nous invite à regarder vers le Ciel, à entrer en fête avec tous ceux qui sont déjà entrés dans la joie de Dieu. C’est une foule que nul ne peut dénombrer. Nous mettons un nom et un visage sur un grand nombre d’entre eux : ce sont tous ceux dont l’Église a reconnu la sainteté, qui ont été « canonisés ». Mais bien plus nombreux encore sont tous ceux qui, depuis l’apparition de l’humanité sur terre, ont rejoint la foule immense des bienheureux qui contemplent Dieu. Qui sont-ils ? Ce sont ceux qui, depuis les premiers apôtres, à la suite de ceux qui ont connu le Christ, ont cru à la résurrection de Jésus, à son ascension qui nous ouvre la vie éternelle, et qui l’ont suivi et aimé.

Mais qu’en est-il de tous ceux qui sont morts bien avant la naissance du Christ ? Qu’en est-il de Périclès, de Platon, d’Homère, de Ramsès ou de Toutankhamon, et même des Cro-magnon ? Les hommes et femmes préhistoriques sont-ils sauvés ?

Jésus est allé les chercher

Jésus n’a qu’un désir, que nous soyons tous sauvés, c’est-à-dire que nous ayons la vie éternelle, que nous vivions avec lui et en lui, dès aujourd’hui et pour toujours. Cette vie éternelle, Jésus l’offre à tous ceux qui le rencontrent et marchent à sa suite. Il la propose à chacun, dès aujourd’hui. Alors, pour ce qui est de tous ceux qui sont nés bien avant que Jésus ne foule le sol de la Palestine, bien avant son existence terrestre, l’Écriture sainte nous dit que Jésus est allé les chercher, lui-même, dans l’intervalle de temps qui a séparé sa mort de sa résurrection.

Jésus est allé en personne à la rencontre des âmes de tous ceux qui ont vécu et sont morts des milliers d’années avant notre ère, à la rencontre des hommes et femmes de tous les temps et de tous les lieux ; c’est ce que signifie la phrase du Credo : « Il a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts. » Jésus, est allé rejoindre le séjour des morts ; il est descendu dans les profondeurs de la mort, afin que tous les morts entendent sa voix, et que ceux qui l’auront entendu vivent.

Ils l’ont cherché sans le connaître

Alors, qui est entré avec Jésus dans cette vie éternelle ? Il s’agit de tous ceux qui durant leur vie l’ont mystérieusement cherché sans le connaître : ceux-là auront reconnu sa voix. Et ils auront dit : « C’était donc toi ? Même moi, petit gars préhistorique, quand j’ai aimé, quand j’ai servi, quand j’ai soigné, c’était donc Toi que j’ai aussi aimé, servi, et soigné ? Emmène-moi avec toi dans ta vie éternelle ! »

C’est précisément ici que se trouve réalisée la promesse de Jésus : « Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde”. » Et devant leur mine étonnée, nous pouvons être sûrs que le Roi leur aura répondu : « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 34-40). Heureuse fête de la Toussaint, réjouissons-nous avec ceux qui nous ont précédés, unissons nos chants à ceux qui fêtent le Roi des Cieux !

Tags:
cielRésurrection du ChristToussaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement