Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

« La larme de ta joue est devenue cicatrice »

abus sexuels

Lilian Cazabet / Hans © Lucas / Hans Lucas via AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 13/11/21

Aleteia a reçu le témoignage d’un laïc invité à participer à l’Assemblée des évêques de Lourdes, les 5 et 6 novembre 2021. Ce baptisé anonyme a été touché par la sculpture de pierre de cet enfant qui pleure, désormais symbole des victimes dont l'Église implore le pardon de Dieu.

De retour de Lourdes, j’ai posé sur ma table de travail cette image de l’enfant qui, désormais, accueille tout visiteur devant l’hémicycle de l’Assemblée plénière des évêques de France. À la suite d’Éric, évêque de l’Église catholique, moi, baptisé, laïc, je regarde cette larme de pierre qui coule à jamais sur le visage de cet enfant — tête blonde à nous confiée — et dont le regard souillé exprime une insondable tristesse. Comme il est exigeant ce regard d’un angelot à la pureté profanée !

Enfant ! Fils d’homme, promesse d’avenir, rayonnant de joie depuis ta naissance, 
en un instant tu es passé du sourire aux larmes.
La larme de ta joue est devenue cicatrice.
Toute insouciance a disparu. 
Maturité de celui qui a subi les pires atrocités.
Ton sourire a quitté ton visage et tes lèvres désormais expriment le dégoût.
Tes sourcils se crispent et tout ton être nous dit : « Souviens-toi ! »

Alors courbé au pied de la croix à la suite d’Éric, je veux te promettre, petit enfant, mon fils, mon neveu, mon frère, que mon engagement n’a qu’un seul but : pouvoir te regarder dans les yeux à chaque fois que je reviendrai à Lourdes ou que les évêques entreront dans l’hémicycle, afin de demander à Dieu de placer au-dessus de ta tête – en signe de protection et de réparation — une auréole d’or.

Tags:
Abus sexuelsCiase
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement