Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 18 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mgr de Moulins-Beaufort décoré de la Légion d’honneur par Gérald Darmanin

MOULINS-BEAUFORT-DARMANIN-000_1VT0EE.jpg

Sameer Al-DOUMY / AFP

Gérald Darmanin et Mgr Eric de Moulins-Beaufort, le 26 juillet 2020 à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Agnès Pinard Legry - publié le 07/12/21

Le président de la Conférence des évêques de France (CEF), Mgr Éric de Moulins-Beaufort, a reçu lundi 6 décembre la Légion d’honneur par le ministre de l’Intérieur et des cultes, Gérald Darmanin.

Gérald Darmanin a remis lundi 6 décembre au soir la Légion d’honneur à Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF) au siège de la CEF, avenue de Breteuil, dans le VIIe arrondissement de Paris. Une cérémonie discrète, selon le souhait des deux parties, a précisé la CEF. La date et la remise par le ministre étaient prévues depuis fin août.

“Mérites éminents au service de la nation”

Tout citoyen français sans casier judiciaire ayant fait preuve de mérites éminents au service de la nation, à titre militaire ou à titre civil peut être décoré de la Légion d’honneur. Il faut avoir au minimum 20 années d’activité pour être distingué. D’après l’entourage de Mgr Éric de Moulins-Beaufort, ce dernier “reçoit vraiment cette décoration au titre de ses fonctions et non en raison de quelques mérites personnels”.

Le ministre de l’Intérieur et des cultes a salué “le courage et la détermination” de l’archevêque de Reims, un homme “de conviction et de dialogue”, “face aux difficultés qu’a rencontrées l’Église concernant les actes de pédophilie”, rapporte l’AFP. La Conférence des Évêque de France est l’une des deux instances de l’Église catholique à avoir commandé le rapport de la Ciase sur les abus sexuels commis dans l’Église depuis 1950.

À noter également qu’au-delà de cette remise de la Légion d’honneur, l’une des dernières fois que les hommes s’étaient rencontrés remonte à octobre lorsque le président de la CEF avait créé des remous en avançant que le secret de la confession était plus fort que les lois de la République. Cette remarque lui avait valu d’être invité par le ministre de l’Intérieur pour s’en expliquer place Beauvau.

Tags:
Eric de Moulins-BeaufortGérald Darmanin
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement