Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 26 septembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les évêques à l’heure du suivi de leurs annonces sur les abus sexuels

WEB2-ASSEMBLEE PLENIERE-LOURDES-AFP-080_HL_LFERRIERE_1577476.jpg

Laurent Ferriere / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Les évêques français rassemblés à Lourdes pour leur Assemblée plénière, 5 novembre 2021.

Agnès Pinard Legry - publié le 04/04/22

L’Assemblée plénière des évêques de France se tient à Lourdes du 5 au 8 avril. Une réunion particulièrement attendue, au cours de laquelle l’Église va présenter – et discuter – de l’avancement des mesures annoncées il y a six mois concernant les abus sexuels commis dans l’Église.

La dernière fois qu’ils se sont réunis à Lourdes, en novembre 2021, les évêques de France ont marqué les esprits. Un mois à peine après la publication du rapport de la Ciase sur les abus sexuels commis dans l’Église en France depuis 1950, ils ont reconnu la responsabilité institutionnelle de l’Église, ont vécu un temps pénitentiel et mémoriel avant de voter une série de résolutions « à la mesure de la gravité de la situation ». Près de six mois s’étant écoulés depuis, quel est l’état d’avancement de ces mesures ? C’est la question qui va être au cœur des discussions des évêques lors de leur nouvelle Assemblée qui se tient à Lourdes du 5 au 8 avril.

Après une messe d’ouverture célébrée en rite gréco-catholique ukrainien et une séquence réservée à l’écologie intégrale le 5 avril, c’est bien le suivi des résolutions dans la lutte contre les violences et agressions sexuelles au sein de l’Église qui va occuper les évêques le 6 avril. Parmi ces mesures se trouvaient notamment la constitution d’une instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation (Inirr) pour les personnes victimes présidée par Marie Derain de Vaucresson, le financement d’indemnités par la vente de biens, l’envoi d’une équipe directement missionnée par le Pape ou encore la création de neuf groupes de travail thématiques pilotés par des laïcs.

Quel état d’avancement ?

Concernant l’Inirr et l’indemnisation, les évêques recevront jeudi après-midi la présidente de l’instance Marie Derain de Vaucresson ainsi que le président du Fonds de secours et de lutte contre les abus sur mineurs (Fonds Selam), Gilles Vermot-Desroches.

Les neuf groupes de travail annoncés en novembre dernier ont été quant à eux mis en place il y a quelques jours. Partage des bonnes pratiques devant des cas signalés, Confession et accompagnement spirituel, Accompagnement de prêtres remis en cause, Manière d’associer les fidèles laïcs aux travaux de la Conférence des évêques de France, Accompagnement du ministère des prêtres… Chaque groupe est piloté par un laïc et l’ensemble des groupes est coordonné par un autre laïc, Hervé Balladur, membre du Conseil Pastoral diocésain de Créteil. Il sera également présent à l’Assemblée plénière des évêques.

Tags:
Abus sexuelscef
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement