Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 02 décembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Crise au Sri Lanka : l’Église se joint aux manifestations

NUNS-SRI-LANKA-AFP-000_327Z323.jpg

AFP

Des religieuses manifestant à Colombo (Sri Lanka), 9 avril 2022.

Agnès Pinard Legry - publié le 10/04/22

Après des mois de crise économique allant jusqu’à entraîner de graves pénuries, le Sri Lanka se trouve aujourd’hui paralysé par de nombreuses manifestations réclamant le départ du président, Gotabaya Rajapaksa. Parmi eux des religieuses ainsi que des prêtres dont le cardinal Macolm Ranjith, archevêque de Colombo (la capitale).

Des évêques, des prêtres et des religieuses se joignent au Sri Lanka désormais aux manifestations contre le gouvernement. Samedi 9 avril, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Colombo, la capitale, contre le président du Sri Lanka Gotabaya Rajapaksa, accusé d’être responsable de la crise économique sans précédent que traverse le pays. Les Églises catholique et anglicane du Sri Lanka avaient elles aussi appelé à manifester. Le cardinal Malcolm Ranjith, archevêque de Colombo, a lui-même pris la tête d’un cortège à Negombo, dans la banlieue nord de Colombo. « Tout le monde doit descendre dans la rue jusqu’à ce que le gouvernement parte », a-t-il lancé. « Ces dirigeants doivent partir. Vous devez partir. Vous avez détruit ce pays! ».

Pays de 22 millions d’habitants, le Sri Lanka traverse une profonde crise économique, marquée par des pénuries d’aliments et de carburants, des coupures d’électricité, une inflation galopante et une dette abyssale. Cette crise, due à la pandémie de Covid-19 qui a privé le pays de sa manne touristique, a été par ailleurs aggravée par une série de mauvaises décisions politiques, les économistes.

Les attentats de Pâques en toile de fond

Mais le contentement, pour les catholiques du pays, remonte aux attentats de Pâques 2019. Le 21 avril 2019, jour de Pâques, plusieurs attentats simultanés, dont trois visant des églises, faisaient 250 morts et 500 blessés au Sri Lanka. Si l’Église a pardonné depuis, elle n’oublie pas et réclame justice. Une justice qui, près de trois ans après, n’a toujours pas été rendue.

Tags:
manifestationSri LankaTerrorisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement