Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 juillet |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Couple : trois réflexes à avoir pour éviter les disputes

COUPLE

interstid | Shutterstock

Cecilia Pigg - publié le 29/05/22 - mis à jour le 25/09/23

Voici trois choses à faire pour rester concentré sur ce qui est bon et vrai dans sa relation de couple et arrêter de se disputer.

Pourquoi n’a-t-il pas encore tondu la pelouse ? Pourquoi ne peut-elle pas poser son téléphone ? Pourquoi ne réagit-il pas alors que les cris des enfants montrent bien que j’ai manifestement du mal à préparer le dîner et faire les devoirs en même temps ? Qui ne s’est pas déjà retrouvé pris dans un cycle “pourquoi, pourquoi, pourquoi”, accusant son conjoint ? Tout ce qu’il entreprend semble être fait de mauvaise manière ou au mauvais moment. Une sourde indignation qui met de mauvais humeur, et qui éclate face aux actions ou inactions de son conjoint. Et voilà qu’une dispute éclate. 

Il est vrai que certains jours (ou mois ou années) sont plus difficiles dans un mariage que d’autres. La rancune peut alors facilement s’installer. Voici trois bonnes attitudes à adopter pour éviter que ce sentiment ne perdure et que les disputes ne se multiplient au sein du couple.  

1Sortir de la logique comptable

Il est bon tout d’abord d’arrêter de compter qui fait plus de corvées ou qui s’occupe plus des enfants. Un couple est avant tout une équipe qui n’a qu’un seul but. Si certains jours, la balance n’est pas équilibrée, ce n’est pas grave! En tant qu’équipe, l’un est parfois amené à combler les lacunes de l’autre. Cependant, si le déséquilibre perdure, il est bon d’en parler à deux (voire avec l’aide d’une conseillère conjugale) afin de trouver l’équilibre qui convient au couple.

2Se dire “merci”

Il est important de prendre l’habitude de se dire souvent « merci ». Et il faut le faire encore plus lorsqu’on sent monter en soi de la rancune. Il importe surtout de remercier particulièrement son conjoint pour les choses que l’on considère comme allant de soi. Ainsi, quand il sort les poubelles, lave la vaisselle, dirige la prière familiale – même s’il le fait depuis toujours – il ne faut pas oublier de le remercier.

3Noter les tâches effectuées par son conjoint

Faire une liste mentale (ou parfois physique) de toutes les choses prises en charge par son conjoint aide à sortir de la logique “c’est moi qui fais tout” et contribue à faire grandir l’amour dans le couple. Cet exercice, plus ou moins facile selon les jours, peut comprendre diverses tâches (même celles qui paraissent à première vue banales) : il/elle travaille pour subvenir aux besoins de la famille, charge le lave-vaisselle, organise des sorties, etc. 

Tags:
Coupledispute
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement