Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Ils partiront aux JMJ de Lisbonne… en 4L

anne-menes-pour-les-JMJ-2023-en-4L-credit-Flash-sport.jpg

Flash-sport

Après le 4L Trophy, direction les JMJ 2023 de Lisbonne en 4L

Bérengère de Portzamparc - publié le 19/06/22

C'est reparti pour un tour ! Une nouvelle génération de jeunes se prépare à partir aux JMJ 2023 de Lisbonne en Renault 4L. Les inscriptions sont ouvertes. Objectif affiché, 30 voitures soit près de 90 jeunes, et 4000 km ! Anne Ménès à l'origine du projet, raconte à Aleteia sa genèse.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

“Parmi les dates à ne pas louper dans les années à venir pour faire grandir ta foi, il y a les JMJ en 2023 à Lisbonne, et toi, comment comptes-tu t’y investir ?” C’est à cette question, posée par ses cheftaines à son camp de guide l’été dernier, qu’Anne Ménès a dû réfléchir. L’idée va murir assez vite… 

Trop jeune en 2016, Anne a en effet rêvé devant les grands frères et grandes sœurs d’amis qui ont participé aux JMJ de Cracovie en 4L, “c’est devenu un peu mon life goal“, raconte à Aleteia l’étudiante, aujourd’hui âgée de 23 ans. Un but donc, qu’elle met une première fois en action en 2020, participant au 4L Trophy, un raid solidaire organisé pour les étudiants. Mais la jeune femme est aussi animée d’une foi profonde, alors pour répondre à la question de ses cheftaines, c’est décidé, oui elle participera aux JMJ de Lisbonne et non, elle n’ira pas seule mais avec d’autres jeunes, et tout le monde en 4L ! 

Une aventure humaine et spirituelle complète

Ainsi le 24 juillet 2023, c’est de Perpignan que partiront les participants à ces JMJ en 4L 2023, pour un périple de plus de 4.000 kilomètres. Au total, trente véhicules de deux à trois équipiers (de 18 à 25 ans) sont attendus, soit près de 90 jeunes tout de même, qui viennent majoritairement de Lyon mais aussi de toute la France. Soutenu par la Conférence des Évêques de France, le diocèse de Lyon et la Fondation Saint Irénée, le projet qui s’annonce promet une aventure humaine et spirituelle complète.

anne-Menes-credit-MA-Gillier.jpg
Anne Ménès, devenue une pro pour changer les courroies, compte embarquer avec elle près de 90 jeunes aux JMJ de Lisbonne en 2023

“Bien sûr il faut trouver le véhicule, les sponsors et avoir quelques notions de mécanique, mais tout notre concept est conçu autour de l’entraide et du soutien. Nous aiderons les équipages à monter un projet qui tienne la route, avant, pendant et même après les JMJ !”, explique Anne Ménès, actuellement en stage en Allemagne pour son école d’ingénieur lyonnaise. Pour mener à bien cette initiative, malgré les distances et les études, elle s’est entourée de trois amis étudiants pour lancer l’aventure, et espère vite étoffer son équipe, d’autant qu’elle est surprise par le nombre de préinscriptions en ligne pour participer à ces prochaines JMJ. “Il faut dire que nous avons aussi et surtout une belle aide de la Providence !”, s’amuse-t-elle encore, heureuse des soutiens de l’Église déjà obtenus et du futur partenariat avec les Petites Sœurs des Pauvres.

“Le clin d’œil est trop beau !”

“Je dois d’ailleurs raconter cette histoire car c’est trop beau. Un matin, en perdant du temps bêtement sur Instagram, je tombe par hasard sur un post de jeunes qui, dans le cadre d’un projet sportif, ont décidé de lui donner une dimension solidaire en se rapprochant d’une association. Trouvant l’idée bonne, je cherche à mon tour une association à soutenir, et de clic en clic, j’arrive sur le site des Petites Sœurs des Pauvres. En regardant de plus près leurs implantations en Europe, je découvre qu’en Espagne, elles sont dans huit des dix villes que nous avons présélectionnées pour faire nos futurs bivouacs, c’est fou ! Le clin d’œil est trop beau !”

Anne Ménès prend alors contact avec les sœurs et monte un partenariat. Ainsi, en échange d’un lieu d’accueil pour la nuit, chaque soir, une équipe “service” ira donner du temps dans les maisons de retraite gérées par les sœurs. Un démarrage en trombe sous les meilleurs auspices donc ! Pour participer à ces JMJ en 4L 2023, toutes les démarches sont expliquées sur le site créé pour l’occasion par Anne et ses amis. Et toi, comment comptes-tu t’y investir ?

Tags:
JeunesJMJ
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement