Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Mais que vient faire une bouteille de tabasco dans ce tableau de la Cène ?

tABASCO-1.jpg

Capture d'écran d'une vidéo de KATC

Tableau de la Cène dans l'église Saint Joseph de Louisiane et sa fameuse bouteille de tabasco

J-P Mauro - Valentine Leroy - publié le 28/06/22

Elle donnait de la couleur à ce tableau depuis près de quinze ans et personne ne l’avait encore remarquée. Une petite bouteille de tabasco, cachée dans un médaillon représentant la Cène, vient d’être découverte dans l’église Saint-Joseph en Louisiane. Dans un État où les catholiques d’origine latino-américaine sont nombreux, cette petite note d’originalité est reçue comme un clin Dieu.

Pour épicer le Dernier repas de Jésus avec ses disciples, une petite bouteille de Tabasco a été discrètement ajoutée à la représentation traditionnelle de cet épisode central de la Bible. Le curé de la paroisse Saint-Joseph (Louisiane), frère Nicholas DuPré, n’avait jamais remarqué cette note d’originalité dans ce médaillon qui décore sa petite paroisse de Louisiane depuis quinze ans. Il ne s’en est rendu compte que lorsqu’il a reçu une lettre d’un salarié de l’entreprise de tabasco, honoré par la référence.

Dans ce petit tableau, Jésus partage un repas avec quatre de ses disciples. La table est dressée. Le pain et le vin sont disposés sur la nappe blanche et, entre les verres, une discrète bouteille de tabasco est esquissée en bas à droite. Frère Bryce Sibley, qui avait commandé cette peinture il y a plus de quinze ans, pensait que tout le monde était au courant de sa petite fantaisie qu’il perçoit comme une bonne occasion d’évangéliser : « C’est de l’humour. Jésus avait de l’humour. Il y a de l’humour dans les Écritures. Très souvent, je pense qu’être drôle ou autre est un excellent outil d’évangélisation. Si les gens viennent à l’église juste pour regarder ça, ils prendront peut-être même un peu de temps pour prier ? Qui sait, les gens seront peut-être ramenés à l’église », a déclaré le père Sibley à KATC, une chaîne de télévision américaine de l’État du Maine. 

L’humour rejoint même le sens profond du sacrifice eucharistique : « Je pense que cela nous donne un côté humain à ce que nous faisons. En tant que catholiques, le repas est au cœur de notre prière à Dieu. Donc, je vois cela comme un mariage magnifique et humoristique de notre culture catholique et de la culture cajun locale. », commente le père DuPré. 

Tags:
apotresceneÉtats-UnisMexique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement