Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Grandes tablées : comment éviter que l’intendance ternisse les vacances ?

DUŻA RODZINA

RimDream | Shutterstock

Caroline Moulinet - publié le 17/07/22 - mis à jour le 20/07/23

L'été rime souvent avec la joie de se retrouver en famille, parfois très nombreuse. Pas évident de ne pas se faire engloutir par l'intendance! Astuces et témoignages pour savourer sereinement.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Même les grands-parents les plus dévoués ou les parents les plus organisés ont besoin de répit. Oui pour servir avec le sourire, cependant l’idée n’est pas de rentrer encore plus fatigué qu’avant les vacances. Dans certaines familles se retrouvant pour de grandes cousinades, un système de rotation est parfois mis en place. Par famille ou par tranche d’âge, chacun à tour de rôle prépare un repas de la semaine. L’occasion de faire de la cuisine un lieu fraternel propice aux retrouvailles et aux discussions.

Sylvie, maman de sept enfants et grand-mère de onze petits-enfants, n’hésite pas à déléguer. “Je souhaite que chacun soit heureux de venir pour se retrouver pendant l’été, alors plutôt que de demander l’aide d’une femme de ménage, je demande l’aide d’une cuisinière. J’ai beaucoup de chance d’avoir trouvé cette perle près de la maison familiale.” Ainsi pas de stress ou d’anticipation excessive autour des repas, leur aide ménagère prépare des plats qui se prêtent aux grands volumes : lasagnes, moussaka, bœuf carottes, quiches… des classiques familiaux qui plaisent aux papilles de tous âges. Sylvie poursuit : “L’essentiel est prêt, et en dessert, c’est fruits ou glaces ! Quant au ménage, chacun fait son espace et participe au fil de l’eau pour les parties communes et les salles de bain.”

Elle avait appris à servir avec le cœur, en privilégiant non pas les choses, mais les gens !

Chez Françoise, la technique buffet est la plus facile et joyeuse : “Je peux préparer rapidement, dès le matin, tout ce qu’il faut et ensuite chacun est libre !” Cette arrière-grand-mère de 45 arrière-petits-enfants, 14 petits-enfants et 4 enfants souhaite avant tout que chacun se sente accueilli et accepté. “On se retrouve tous ensemble pour le déjeuner, mais pas de pression pour les parents si un ado est un peu en retard ou si les plus jeunes ne veulent pas goûter à tout.” Françoise prépare donc charcuterie, œufs durs, ribambelles de crudités, salades composées, soupes froides, fromages et elle achète des tartes aux fruits, tout est disposé pour le repas et chacun prépare son assiette. “Comme l’intendance est relax, il y a toujours des petites mains pour m’aider à éplucher les œufs ou couper les carottes. Pareil pour débarrasser : chacun rapporte son assiette plus une chose, alors en un ou deux aller-retours à la cuisine, tout est rangé !” Dans un éclat de rire, Françoise conclut : “Et pour le café, je jette un petit clin d’œil à ma grande sœur qui se repose dans la joie du Ciel : elle s’appelait Marthe, alors elle avait appris à servir avec le cœur, en privilégiant non pas les choses, mais les gens ! J’essaie de garder son exemple.”

Tags:
étéFamillerepasVacances
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement