Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Démystifier trois mythes persistants sur les cardinaux

Article réservé aux membres Aleteia Premium
CONSISTOIRE-POPES-VATICAN-MEDIA.jpg

Vatican Media

La rédaction d'Aleteia - publié le 29/08/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Lundi 29 août 2022

1. Démystifier trois mythes persistants sur les cardinaux

2. Un philosophe ukrainien se lamente de la communication du pape sur la mort de Daria Douguina

3. De quoi vont parler les cardinaux réunis autour du pape ? 

4. Dans le sillage du consistoire, démystifier trois mythes persistants sur les cardinaux

1Dans le sillage du consistoire, démystifier trois mythes persistants sur les cardinaux

Au lendemain du consistoire pour la création de 20 nouveaux cardinaux, Crux démonte les idées fausses circulant autour de cet événement. Premièrement, il ne s’agit pas d’opposer les libéraux aux conservateurs – taxonomie qui ne fonctionne pas hors du monde occidental. Deuxièmement : les cardinaux ne sont pas des experts du Vatican. “Les couloirs du pouvoir à Rome sont tout aussi terra incognita pour eux que la toundra de l’Arctique ou les îles isolées du Pacifique”, note le vaticaniste John Allen.

En outre, le pape François a nommé un grand nombre de cardinaux des périphéries du monde qui non seulement ne travaillent pas au Vatican, mais qui ont passé très peu de temps à Rome au fil des ans. Ce qui amène un dernier démenti : les cardinaux de la Curie ne sont pas les meilleurs amis du monde, et même, beaucoup sont étrangers les uns aux autres. Dans ce contexte, selon Crux, le véritable objectif de la réunion de deux jours des cardinaux qui commence aujourd’hui n’est pas tant de discuter de la réforme du Vatican que “de leur donner une chance au moins de se rencontrer, et de se faire une idée fugace de leurs préoccupations et expériences respectives”. “Lorsque vous regardez un cardinal, essayez de modérer vos attentes”, conclut John Allen. 

Crux, anglais. 

2Un philosophe ukrainien se lamente de la communication du pape sur la mort de Daria Douguina

Le vice-recteur de l’Université catholique d’Ukraine, Myroslav Marynovych, philosophe et défenseur des droits de l’homme, a exprimé son malaise après les mots du pape François, lors de l’audience générale de mercredi dernier, présentant comme une “victime innocente” la militante nationaliste russe Daria Douguina, récemment assassinée à Moscou. Cette “nouvelle crise de communication” autour du pape montre selon lui que certains de ses conseillers devraient reconsidérer leur positionnement vis-à-vis de la Russie.

Dénonçant “l’inertie de l’Ostpolitik vaticane”, l’intellectuel ukrainien remarque que les gréco-catholiques ukrainiens ressentent de plus en plus de mécontentement face à ces positions qui donnent l’impression que “la diplomatie prévaut sur la foi”. Après avoir rencontré le pape au Vatican en juin dernier, Myroslav Marynovych souligne toutefois que François “n’est pas un ennemi de l’Ukraine” mais qu’il est simplement “coincé entre les miroirs crochus de la communication”. Mais les attentes de la population ukrainienne vis-à-vis d’un éventuel voyage du pape à Kiev ont faibli. “Tout dépend du message que le Pape viendrait porter en Ukraine. S’il s’agissait d’un autre “nous sommes tous à blâmer” généralisé, une telle visite ne pourrait qu’aggraver la situation”, avertit-il.

RISU, anglais.

3De quoi vont parler les cardinaux réunis autour du pape ?

Les nouveaux cardinaux créés par François samedi sont déjà au travail. Réunis à la demande du pontife argentin, les cardinaux du monde entier sont en effet invités à étudier ensemble, lundi et mardi, la nouvelle constitution de la Curie romaine entrée en vigueur en juin dernier. Ils ont pour cela reçu un rapport de 11 pages qui s’attarde sur des points saillants de la réforme de François. La nomination de laïcs à des postes au poste de préfet de dicastère devrait donc être abordée ou encore la transformation de l’Aumônerie apostolique en dicastère de la charité. L’auteur de l’article rappelle surtout que la dernière réunion de tous les cardinaux remonte déjà à 2015. Ils ont donc besoin de se rencontrer pour se connaître, ce qu’ils pourront faire lors de deux déjeuners et deux dîners.  

Omnes, espagnol. 

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes

Tags:
CardinauxGuerre en UkrainePape FrançoisPresse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement