Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Comment saint François épousa définitivement Dame Pauvreté

SAINT-FRANCOIS-SULTAN-DOMAINE-PUBLIC.jpg

PD

Saint François d'Assise et le sultan.

Jean-Michel Castaing - publié le 03/10/22

Vers la fin de son existence, saint François d'Assise se croyait encore un peu propriétaire de l'ordre qu'il avait fondé, les frères mineurs. Le Seigneur lui fit la grâce de le dépouiller de cette possession pour rendre parfait son mariage avec Dame Pauvreté.

La grâce liée au mariage, si elle est alimentée par la source divine, va crescendo jusqu’au jour où elle atteint un sommet, une entéléchie, ce que l’on peut appeler sa “consommation”. C’est ainsi qu’en régime chrétien, un mariage n’est pas “consommé” lors de la première union charnelle des époux : ce serait assez réducteur pour ce grand mystère dont saint Paul fait le signe de l’amour du Christ et de l’Église ! L’amour entre époux, alimenté à la vie trinitaire, est appelé à progresser. Il en va pareillement dans la vie mystique, comme l’enseigne la vie de saint François d’Assise.

Une intuition ancienne

Très tôt, François eut l’intuition qu’il était appelé à épouser Dame Pauvreté. Il fit de l’amour pour celle-ci la spécificité de son ordre. Les frères mineurs devaient rester fidèles à la pauvreté dont Jésus avait inspiré l’amour au fondateur. Et frère François, poussé par l’Esprit, donna lui-même l’exemple. Après sa conversion, il se dépouilla de ses vêtements devant toute la cité d’Assise, éberluée par le geste audacieux du fils du riche marchand drapier Pietro di Bernardone. Et toute son existence fut à l’avenant de cette première inspiration. Il se dépouilla même de ses préjugés lors de son entretien avec le sultan Al-Kâmil, qu’il avait initialement l’intention de convertir à l’occasion du siège de Damiette en Égypte (1219).

Pratique

Du 3 au 9 juin 2024, la rédaction d’Aleteia vous propose de mettre vos pas dans ceux de saint François, de la vallée de Rieti à Assise. Une marche spirituelle guidée par François Molliet, conférencier, Étienne Méténier, prêtre, et Mathilde de Robien, journaliste d’Aleteia. Informations et réservations en cliquant ici.

Il se dépouille du dernier bien qu’il croyait posséder

Cependant la consommation complète de ses épousailles avec sa Dame n’était pas encore accomplie. Il fallut pour cela attendre 1224. Quel événement précipita l’union totale avec Celle qu’il avait choisie ? En fait, François commençait à s’attrister devant l’évolution de son ordre, les frères mineurs, qui devenait “mondain” et infidèle à la pauvreté évangélique initiale dont il avait fait la marque spécifique de sa communauté. Malade, il se retira alors dans des ermitages, en particulier celui de La Verna où il reçut en son corps les stigmates de la crucifixion de Jésus.

Et alors se produisit pour François l’illumination ! Il comprit qu’il devait se dépouiller de sa dernière possession, de sa dernière richesse : l’ordre qu’il avait fondé ! 

C’est durant cette période que fut consommé son mariage avec Dame Pauvreté. Le Seigneur l’attendait au milieu de sa tristesse pour lui révéler le moyen de s’unir définitivement et parfaitement à sa Dame. Que lui dit Jésus ? “Cet ordre que tu as fondé, il est d’abord le mien avant d’être le tien. Aussi, ne te mets pas en peine de son évolution actuelle. Je veillerai moi-même à le remettre dans le droit chemin, avec mes moyens propres. Pour ta part, continue à louer le Créateur !” Et alors se produisit pour François l’illumination ! Il comprit qu’il devait se dépouiller de sa dernière possession, de sa dernière richesse : l’ordre qu’il avait fondé ! 

C’est ainsi qu’il devint l’époux parfait de Dame Pauvreté ! De son côté, elle ne se montra pas ingrate envers lui puisqu’elle lui inspira un des plus grands poèmes de la langue italienne : le Cantique des Créatures, dans lequel François loue Dieu pour tous les frères et sœurs (le soleil, la lune, l’eau, et toutes les créatures qui vivent sous les cieux) que le Seigneur donne à celles et ceux qui comprennent que c’est en donnant que l’on reçoit.

Découvrez aussi ces perles de sagesse de saint François d’Assise :

Tags:
François d'AssisePauvreté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement