Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 03 février |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

« 840.000 personnes de 140 pays ont prié le chapelet pour la paix »

One-Million-Children-Praying-the-Rosary-2022

Aid to the Church in Need

Des enfants priant le rosaire en Roumanie le 18 octobre

Maria Lozano - AED - publié le 21/10/22

Plus de 840.000 personnes de 140 pays différents ont répondu à l'appel du pape François invitant les enfants à se joindre à l'initiative " Un million d'enfants prient le chapelet ", promue par l’AED, qui a eu lieu mardi 18 octobre.

C’est une incroyable onde de prière qui a parcouru le monde ce mardi 18 octobre. Quelque 840.000 personnes de 140 pays ont prié ensemble le chapelet pour la paix et l’unité. Ces chiffres, qui ne comprennent que les personnes inscrites sur le site Internet de Aide à l’Église en détresse (AED) à l’origine de l’initiative, sont donc probablement encore plus élevés, car de nombreuses personnes ont participé à l’événement sans s’inscrire.

« Nous sommes très heureux de la participation. Dans le monde entier, des enfants se sont réunis pour prier pour la paix, même dans des pays actuellement en guerre », s’est félicité Thomas Heine-Geldern, président exécutif de l’AED. « L’Église gréco-catholique d’Ukraine, par exemple, a informé ACN que l’initiative avait été promue dans toutes ses paroisses. Nous avons également reçu des photos d’enfants y ayant participé à Pemba, au Mozambique, qui a été durement touché par le terrorisme ces dernières années. »

des enfants se sont également joints depuis des pays asiatiques où les chrétiens n’ont pas une vie facile, comme le Laos, le Myanmar et même le Bhoutan, où une personne s’est inscrite !

« Certains chiffres sont incroyables ! La Pologne est en tête avec près d’un quart de million de personnes, suivie de la Slovaquie avec 190.000 personnes. En Australie et en Inde, de nombreux enfants ont également participé », reprend-t-il. Mais si les chiffres et les statistiques peuvent donner une idée de l’ampleur de la campagne « Un million d’enfants prient le chapelet », l’AED souligne que chaque prière compte. « Certains enfants sont venus de pays où les chrétiens sont peu nombreux, comme l’Arabie Saoudite, Oman, le Qatar et l’Azerbaïdjan. Et des enfants se sont également joints depuis des pays asiatiques où les chrétiens n’ont pas une vie facile, comme le Laos, le Myanmar et même le Bhoutan, où une personne s’est inscrite ! »

Selon les rapports fournis à l’organisation, l’initiative a connu une large participation dans des centaines d’écoles à travers le monde. Rien qu’au Kenya, cinquante écoles ont officiellement rejoint l’initiative et des écoles en Espagne, en Grande-Bretagne, en Corée du Sud, en Argentine, au Chili et au Mexique, pour ne citer que quelques pays, ont également participé.  

Une initiative qui remonte à 2005

Au sanctuaire de Fátima, au Portugal, des enfants de différents pays se sont rassemblés dans la chapelle des apparitions pour diriger la récitation quotidienne du chapelet à 18h30, qui a été retransmise en direct à la télévision et à la radio, permettant ainsi à de nombreuses personnes de suivre et de prier elles aussi.

Les origines de l’initiative de prière « Un million d’enfants prient le chapelet » remontent à 2005, lorsqu’un groupe d’enfants a été vu en train de prier le chapelet dans un sanctuaire local de la capitale vénézuélienne, Caracas, et que certains des adultes qui assistaient à la scène se sont souvenus des paroles de Padre Pio, qui a dit un jour : « Quand un million d’enfants prieront le chapelet, le monde changera. » Depuis lors, la campagne s’est rapidement répandue et est devenue un phénomène mondial. Le but de cette prière : de demander la paix et l’unité dans le monde, tout en encourageant les enfants et les jeunes à faire confiance à Dieu dans les moments difficiles.

Tags:
AEDchapeletEnfantsrosaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement