Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Trois ingrédients pour conserver l’amour dans le mariage

Couple

Summer loveee - Shutterstock

María Álvarez de las Asturias - publié le 12/12/22

Dans la vie de couple, la hâte et l'agitation quotidienne font parfois perdre de vue ce qui est vraiment important : l’amour. Pourtant, il est possible de raviver la flamme.

“Je connais tes actions, ta peine, ta persévérance (…)  Mais j’ai contre toi que ton premier amour, tu l’as abandonné.” (Ap 2,2-4). Avec la vie de famille, le travail et les occupations quotidiennes, il est facile de perdre de vue l’essentiel. Il est pourtant possible de retrouver et de renouveler l’amour.  Pour les fiancés comme pour les couples mariés, il faut garder à l’esprit trois ingrédients nécessaires au choix de la vie conjugale : l’émotion, la raison et la volonté. Savoir doser les proportions se détermine alors à deux.

La dimension affective et émotionnelle est primordiale dans le mariage ! Deux personnes s’unissent parce qu’elles se sentent bien ensemble. “Comme c’est bon d’être ici!” : on apprécie la compagnie de l’autre et sa simple présence suffit à faire notre bonheur. C’est aussi par la raison que le couple estime que la relation est bonne et saine, et donc peut perdurer. Les deux parties se mettent d’accord sur ce qu’ils jugent important, et sur le respect de ce qui compte pour l’autre (même si ça n’est pas forcément partagé). Dans un projet de vie conjugale, personne ne doit cesser d’être lui-même.

La vie commune fait d’ailleurs ressortir ce que chacun a de meilleur en lui, la bonne relation est celle qui fait grandir. Enfin, c’est avec sa volonté que chacun choisit, en toute liberté, la personne et le type de relation dans laquelle il souhaite vivre son amour. S’engager dans le mariage, c’est choisir l’autre, choisir de vivre avec lui dans l’amour conjugal qui est éternel, fidèle et fécond. 

Dans les bons comme dans les mauvais moments

À certains moments de la relation, le couple fait l’expérience du bonheur conjugal et profite pleinement de cet amour vécu à deux. D’autres jours pourtant, une certaine distance peut naître des désaccords et de la fatigue. Les activités quotidiennes qui accaparent toute l’attention peuvent rendre distraits et isolés, le fait de s’éparpiller dans plusieurs directions sans forcément s’en rendre compte peut éloigner de l’autre. On se sent triste, froid, en colère… Dans ces situations, apprendre à déchiffrer les sentiments aide à identifier ce qu’il se passe. Parfois, ceux-ci semblent dire :Ton premier amour, tu l’as abandonné.

En cas de crise, prendre les bonnes mesures

Avoir l’impression que son amour a perdu en intensité ne doit pas conduire à paniquer ! Au contraire, cela devrait inciter à changer ses habitudes pour raviver la flamme et retrouver les raisons du premier choix. Renouveler cet amour passe par le fait de se débarrasser de ce qui nous en a éloigné. Il est bon de se rappeler que l’union du mariage est née de l’affection réciproque des deux parties, qu’il s’agit d’un choix rationnel fait en pleine volonté. Par exemple, manifester son attachement en renouant avec les gestes d’affection, parfois laissés de côté avec la routine, peut raviver le désir. Prendre soin de son couple, c’est aussi tenir compte de cette parole du pape François : “Nous ne devons en aucun cas nous résigner à une courbe descendante, à une détérioration inévitable, à une médiocrité supportable.” (Amoris Laetitia, n. 232)

Tags:
conseilsCoupleMariage
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement