Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 29 septembre |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi la Vierge Marie est-elle appelée Reine des anges ?

Assomption de Marie de Michel Sittow, 1500.

© Domaine public

Assomption de Marie de Michel Sittow, 1500.

Anna Ashkova - publié le 30/12/22

Mère de l’Église, Reine du Ciel, Reine du purgatoire… La Vierge Marie possède de nombreux titres dont celui de Reine des anges. Mais comment est-ce possible alors que par sa nature humaine, elle leur est inférieure ?

Dans la hiérarchie de la création, les hommes sont inférieurs aux anges. Étant une femme et possédant une intelligence moins parfaite que celle des créatures célestes, car ces dernières ont des idées innées de toutes réalités, la Vierge Marie devrait être inférieure à elles. Et pourtant, elle porte le titre de Reine des anges. Comment est-ce possible ? 

« Les anges sont plus parfaits que nous. Ce sont des créatures redoutables. Nous le voyons dans le Livre de Daniel ou dans le Livre de l’Apocalypse lorsque à leur apparition les prophètes tombent à plat ventre devant eux », explique à Aleteia Don Paul Denizot, recteur du sanctuaire Notre-Dame de Montligeon et spécialiste des anges. Et de préciser : « S’ils sont dotés d’une supériorité naturelle dans l’ordre de la création, cette hiérarchie n’est pas la même dans l’ordre du dessein de Dieu. Dans ce dernier, c’est la hiérarchie de la grâce qui prime, car au Ciel la vraie hiérarchie qui tienne, c’est la sainteté. Et dans cette hiérarchie-là, Dieu aime bouleverser et transformer l’ordre naturel. Il permet ainsi aux créatures plus fragiles de devenir plus saintes même que les anges et les archanges ». Et c’est précisément le cas de la Vierge Marie.   

La montée de la Vierge au Ciel, entourée des anges 

Dès le concile de Nicée en 325, l’Église affirme que la Vierge Marie, après son assomption, est été élevée au-dessus de tous les esprits bienheureux et qu’elle règne désormais sur eux. Dans son ouvrage Enquête sur les Anges, l’historienne Anne Bernet rappelle : 

« L’Église, et les orthodoxes encore plus que les catholiques, a aimé dire l’assomption de la Vierge après sa dormition, sa montée au Ciel avec son corps préservé de la mort et la corruption du tombeau. Et saint Michel se portant à sa rencontre, accompagné de toute l’armée céleste, afin de ménager à Marie une entrée triomphale dans le Royaume de son Fils et l’escortant jusqu’au trône qui lui était réservé pour l’heure de son couronnement ».  

« Le Père a institué son Fils héritier de toutes choses et lui a donné tout pouvoir au ciel, sur la terre et en enfer. Le fils, étant né de Marie, a voulu que cet héritage et ce pouvoir soient partagés avec sa Mère. Universel est donc l’empire de Notre-Dame ; rien ni personne ne peut échapper à sa tendre et maternelle puissance. Étant si près du trône de son fils, l’Église chante, elle préside à toute la Création », indique pour sa part Jean Maillot, Vicaire général de Versailles au début du XXe siècle, dans son ouvrage La très Sainte Vierge Marie et le Purgatoire.

Reine du Ciel 

Ainsi étant la Mère du Seigneur, la Mère du Roi, la Vierge Marie est la créature la plus élevée au Ciel et donc la Reine du Ciel. C’est d’ailleurs pour cela que nous parlons du couronnement de la Vierge Marie. Mais comme le remarqua en 1954 le pape Pie XII, qui avait institué la mémoire de « Marie Reine », « nous devons proclamer Marie Reine non seulement pour sa Maternité divine, mais aussi pour la part singulière qu’elle a prise, par volonté de Dieu, dans l’œuvre de notre salut éternel. » En effet, par le don de sainteté que le Seigneur lui donne, le don gratuit qu’elle accueille avec amour, la Vierge Marie est placée au-dessus des anges. « Et cette supériorité a été très bien représentée dans le tableau de l’Annonciation de Fra Angelico où l’on voit l’archange Gabriel plier le genou devant Marie », conclut Don Paul Denizot. 

Découvrez où se trouvent les reliques de la Vierge Marie :

Tags:
AngesVierge Marie
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement