Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 15 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

“Pour être avec Jésus, il faut avoir le courage de partir”, explique le Pape

Pope Francis smiling

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 22/01/23

« Partir pour suivre ; avec Jésus, c’est toujours comme ça », a confié le pape François lors de l’angélus récité le 22 janvier 2023 depuis la fenêtre du Palais apostolique du Vatican. Encourageant chacun à laisser derrière soi ses mauvaises habitudes pour suivre le Christ, le pape a invité à oser le risque d’aventures professionnelles ou familiales qui sont ouvertes à la vie et au service du prochain.

Dans sa petite catéchèse précédant la prière mariale de l’angélus, le pape François a commenté l’Évangile dans lequel Jésus appelle ses disciples sur le lac de Galilée – des pêcheurs qui, selon le récit,  lâchèrent aussitôt leurs filets pour le suivre. Comme eux, le chrétien doit comprendre qu’il arrive un moment où “il faut partir pour suivre Jésus”, a enseigné le Pape.

“Et là, une décision doit être prise : est-ce que je laisse certaines certitudes et je pars pour une nouvelle aventure, ou est-ce que je reste où je suis ?”, s’est-il interrogé, soulignant que de ce “moment décisif” dépend “le sens de tout le reste”. 

Le Pape de 86 ans a ensuite cité ce qu’il fallait laisser derrière soi : “nos vices et nos péchés”, mais aussi “les peurs, les calculs égoïstes” ou bien encore le “temps qui est gaspillé pour tant de choses inutiles”. 

Il s’agit alors de prendre le “risque fatiguant mais épanouissant du service”, et puis le temps pour la prière qui aide à “grandir dans l’amitié avec le Seigneur”. 

Prenant des exemples très concrets, le Pape a salué les familles qui laissent derrière elles “une vie tranquille pour s’ouvrir à l’imprévisible et belle aventure de la maternité et de la paternité”. 

“Je pense à certaines professions, par exemple un médecin ou un professionnel de la santé qui a renoncé à une grande quantité de temps libre pour étudier et se préparer, et qui fait maintenant le bien en consacrant, de nombreuses heures du jour et de la nuit, beaucoup d’énergie physique et intellectuelle aux malades”, a-t-il aussi confié.

Résumant son enseignement par une formule, il a lancé : “En bref, pour s’épanouir dans la vie, il faut accepter le défi de partir.”

Avant de conclure, le Pape a laissé une série de questions aux fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre dont celle-ci : “Aujourd’hui, y a-t-il quelque chose que Jésus me demande d’abandonner ?”

L’importance de lire l’Évangile au quotidien

Dans ses appels, après la prière de l’angélus, le Pape a rappelé que ce dimanche était consacré à la Parole de Dieu. “Redécouvrons avec stupeur le fait que Dieu nous parle”, a-t-il souligné, invitant chacun à lire, étudier et prier les Saintes Écritures. 

Il a proposé de lire chaque jour un passage de la Bible et a conseillé aux chrétiens d’emporter avec eux un petit Évangile de poche pour pouvoir le lire  quand un moment se présente dans la journée. “C’est Jésus qui nous accompagne !”, a-t-il insisté. 

Tags:
AngelusJésusPape FrançoisVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement