Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François clarifie ses propos sur l’homosexualité

Pope-Francis-Audience-November-30-2022

Antoine Mekary | ALETEIA

I.Media - publié le 29/01/23

L’homosexualité est un péché, mais les circonstances peuvent « éliminer la faute » réaffirme le pape François dans une lettre au site internet américain Outreach.

L’homosexualité est un péché comme « tout acte sexuel en dehors du mariage » mais les circonstances peuvent « diminuer ou éliminer la faute », déclare le pape François dans une lettre envoyée au père James Martin revenant sur ses déclarations sur l’homosexualité dans l’entretien accordé à l’agence de presse AP le 24 janvier 2022. Le jésuite américain, ardent défenseur d’une plus grande inclusion de la « communauté LGBTQ+ » dans l’Église catholique, a publié la lettre manuscrite reçue du pontife sur le site Outreach le 27 janvier.

Sur le portail de cette entité pastorale catholique dédiée aux personnes homosexuelles transgenres ou « queer », le père Martin explique avoir envoyé une lettre au pape dans laquelle il le remercie pour sa condamnation de la criminalisation de l’homosexualité dans l’entretien et lui demande une clarification. « Il semble qu’il y a beaucoup de confusion sur votre commentaire ‘être homosexuel est un péché’, ce qui, bien entendu, ne fait pas partie de l’enseignement de l’Église […] Pensez-vous qu’être simplement homosexuel est un péché ? », lui demande-t-il.

« Mon sentiment était que vous ne faisiez que répéter ce que d’autres pourraient hypothétiquement dire », poursuit-il. Dans sa lettre, le pontife confirme que ses propos ont été mal compris en raison du format de l’entretien et qu’il rapportait une « généralité ».

Le pape François explique avoir voulu dire que l’homosexualité était un péché dans le sens où « tout acte sexuel en dehors du mariage » – il souligne ces mots dans sa lettre – est un péché selon l’enseignement moral de l’Église. « Bien sûr, il faut aussi tenir compte des circonstances, qui peuvent diminuer ou éliminer la faute », ajoute-t-il, soulignant qu’outre la « matière » du péché, il fallait aussi prendre en considération « la liberté et l’intention ».

Le pontife réaffirme par ailleurs sa condamnation de la criminalisation de l’homosexualité, déclarant que ceux qui défendent des lois discriminatoires dans l’Église « ont tort ». Il confie enfin à son destinataire, le père Martin, qu’il prie pour lui et son travail.

Le pape François a déjà reçu le père Martin en audience à deux occasions au Vatican et lui a envoyé plusieurs courriers. Il a aussi fait du jésuite un consulteur du Dicastère pour la communication en 2017.

Tags:
HomosexualitéPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement