Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Les peuples de la Bible : Les Ammonites

ammonites_0037140_428

Herma Silver / Aurimages

David punissant les Ammonites, Gustave Doré.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 31/01/23

Les Ammonites forment une tribu araméenne proche des Israélites, mais néanmoins régulièrement en conflit avec eux. Installés, en effet, entre les rivières Arnon et Yabbok, leur territoire (en orange sur la carte) longe à l’est celui d’Israël et sera la cause de nombreuses batailles entre les deux peuples, batailles que nous relate avec force détails le récit biblique…

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le livre de la Genèse rapporte qu’initialement un lien de sang unissait Israël et Ammonites (Gn 19, 36-38) :

“Les deux filles de Loth devinrent enceintes de leur père. L’aînée donna naissance à un fils qu’elle appela du nom de Moab ; c’est le père des Moabites d’aujourd’hui. La cadette, elle aussi, donna naissance à un fils qu’elle appela du nom de Ben-Ammi ; c’est le père des Ammonites d’aujourd’hui.” 

Le récit biblique souligne ainsi la parenté existante entre Israël, les Moabites et les Ammonites, ce dernier peuple étant apparu dès le XIIIe siècle av. J.-C. et dont la capitale était “Rabba des Ammonites”, l’actuelle Amman en Jordanie. Cependant, cette proximité n’allait pas pour autant engendrer que des ententes, ainsi que le rappelle à de nombreuses reprises la Bible. En effet, l’installation d’Israël sur des terres proches allait inexorablement provoquer de multiples affrontements entre les deux peuples ainsi qu’il ressort du livre des Juges (Jg 3, 13) :

“Les fils d’Israël recommencèrent à faire ce qui est mal aux yeux du Seigneur, et le Seigneur donna force à Églone, roi de Moab, contre Israël, puisqu’ils faisaient ce qui est mal aux yeux du Seigneur. Églone s’adjoignit les fils d’Ammone et Amalec, puis il alla battre Israël ; ils prirent possession de la ville des Palmiers.” 

La défaite subie par Israël contre son voisin, les Ammonites alliés, ici, aux Moabites et aux Amalécites, prend très tôt la signification d’une punition divine lorsque son peuple ne suit pas les commandements divins, comme en témoigne la suite du récit biblique… 

Des affrontements incessants

Les livres de la Bible égrènent en effet inlassablement les multiples conflits entre les deux peuples (Jg 10, 7-9) :

“La colère du Seigneur s’enflamma contre Israël, et il les vendit aux Philistins et aux fils d’Ammone. Ceux-ci écrasèrent et tourmentèrent les fils d’Israël cette année-là et, pendant dix-huit ans, tous ceux qui étaient au-delà du Jourdain, dans le pays des Amorites de Galaad. Les fils d’Ammone passèrent le Jourdain pour combattre aussi Juda, Benjamin et la maison d’Éphraïm, et la détresse d’Israël fut très grande.”

Ainsi, nous le voyons, à chaque fois qu’Israël s’écarta de la voie tracée par Dieu, ses ennemis foncèrent sur lui et remportèrent la bataille. Il faudra attendre le célèbre roi David pour que cette lutte ancestrale trouve enfin un terme.

La victoire apportée par David

Lorsque le roi des Ammonites mourut, son fils Hanoun lui succéda. Le roi David lui envoya alors des émissaires afin de lui porter ses condoléances. Mais les Ammonites craignant une ruse pour espionner leur territoire réservèrent un accueil plutôt original aux émissaires d’Israël(2 Sm 10, 4) : 

“Alors Hanoun se saisit des serviteurs de David, leur fit raser la moitié de la barbe et couper les vêtements à mi-hauteur jusqu’aux fesses, puis il les renvoya.”

David subissant cet affront ordonna alors à son neveu et chef des armées Joab d’aller combattre avec tous ses hommes les Ammonites qui avaient humilié ses ambassadeurs. Face à eux, les Ammonites avaient réussi à rallier à leur cause une foule immense de soldats, ainsi que nous le relate une nouvelle fois le récit biblique : 

“Les fils d’Ammone virent bien qu’ils s’étaient rendus odieux à David. Alors ils envoyèrent prendre à leur solde les Araméens de Beth-Rehob et ceux de Soba, soit vingt mille fantassins, avec mille hommes du roi de Maaka et douze mille hommes de Tob. (…) Les fils d’Ammone firent une sortie et se rangèrent en ordre de bataille devant la porte de la ville, tandis que les Araméens de Soba et de Rehob, les hommes de Tob et de Maaka, se tenaient à l’écart, en rase campagne.” 

Mais, malgré le nombre écrasant de troupes ennemies, la victoire allait enfin consacrer la toute-puissance de David et lui permettre de battre les Ammonites et les Araméens, de s’emparer de leur capitale Rabba, coiffant même la couronne de leur dieu. Dorénavant les Ammonites allaient être asservis aux corvées par Israël, David ayant accompli ce qui plaisait aux yeux du Seigneur… 

Tags:
Ancien TestamentBibleTerre sainte
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement