Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Plus 21.000 morts, le terrible bilan trois jours après le séisme en Turquie et Syrie

TURKEY QUAKE

ILYAS AKENGIN | AFP

Cécile Séveirac - publié le 06/02/23 - mis à jour le 10/02/23

Un séisme d’une magnitude de 7.8 a touché le sud de la Turquie et le nord de la Syrie dans la nuit 5 au 6 février. Le bilan conjoint ne cesse de s’alourdir, avec désormais plus de 21.000 morts.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Un puissant séisme de magnitude 7.8 a eu lieu dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 février, dont l’épicentre se trouve au sud de la Turquie. Les secousses ont été d’une telle violence qu’elles ont aussi touché la Syrie voisine (Alep au nord, Hama au centre et Tartous sur la côté méditerranéenne).

Les dégâts humains et matériels provoqués par ce séisme d’une ampleur inédite sont extrêmement importants. Le dernier bilan conjoint fait désormais état de plus de 21.000 morts, dont plus de 17 .000 en Turquie, épicentre du séisme, et près de 4.000 en Syrie. Des chiffres glaçants appelés à croître selon les sauveteurs présents sur place, puisque de nombreuses personnes sont encore coincées sous les décombres.

Les secousses ont été telles qu’elles ont été ressenties jusqu’au Liban et à Chypre. “Vers 4 heures du matin nous avons senti l’immeuble tanguer, le lit s’est déplacé brutalement. Nous sommes sortis en catastrophe, tout le monde était dehors dans un état de panique”, explique Vincent Gelot, directeur de L’Œuvre d’Orient Liban, résidant avec sa famille à Beyrouth à Aleteia. Aucun effondrement n’a été constaté. En revanche, “la Syrie est brutalement touchée”. “À Alep, un petit garçon et sa mère, tous les deux chrétiens, sont morts.”, reprend-il. Le sort semble s’acharner sur ce pays déjà durement touché par une crise humanitaire. ” Un prêtre melkite, le père Imad Daher, a été retrouvé sans vie sous les décombres aux alentours de 16h.

Actuellement, 300 personnes sont réfugiées dans la cathédrale d’Alep”, confie encore Vincent Gelot. “Il faut ajouter à cela que les Syriens n’ont pas d’électricité ni de chauffage, et il fait – 3 degrés Celsius actuellement. C’est vraiment le sort qui s’acharne.”

Acheminement d’une aide humanitaire d’urgence

“Toutes nos équipes sont en alerte. Nous avons émis une alarme de niveau quatre. C’est un appel, y compris à l’aide internationale”, a indiqué le ministre turc de l’Intérieur Süleyman Soylu sur la chaîne Haberturk. Côté syrien, “nos équipes sont en état d’alerte pour secourir les survivants”, ont aussi affirmé les Casques Blancs, secouristes engagés dans les zones rebelles en Syrie.

L’Œuvre d’Orient a mis en place un fonds d’urgence pour venir en aide aux populations touchées par ce drame. De nombreuses ONG se mobilisent déjà pour assurer les premiers secours et participer aux recherches des personnes disparues, telles Médecins sans frontières ou la Croix Rouge. Plusieurs pays ont quant à eux d’ores et déjà proposé une aide humanitaire, notamment la France, via un tweet d’Emmanuel Macron.

L’Union européenne a commencé à envoyer des équipes de secours, de même que l’Azerbaïdjan, proche allié de la Turquie. Les États-Unis, la Russie, Israël et l’Ukraine ont également offert leur aide.

“À la suite du tremblement de terre survenu ce matin en Turquie, nous avons activé le mécanisme de protection civile de l’UE” a réagi Janez Lenarčič, commissaire européen à la gestion des crises. “Le Centre de coordination des réactions d’urgence de l’UE coordonne le déploiement d’équipes de secours européennes. Des équipes des Pays-Bas et de Roumanie sont déjà en route.”

Le pape François profondément attristé

Le pape François a fait part de sa tristesse et de sa compassion pour les victimes de ce terrible tremblement de terre. “Le pape François a été profondément attristé d’apprendre les énormes pertes en vies humaines causées par le séisme”, a écrit le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin dans un télégramme publié par le Vatican. Il adresse “ses condoléances de tout cœur” aux proches des victimes.

Plusieurs églises et sites archéologiques détruits

Outre les immeubles et maisons d’habitation, de nombreux édifices religieux se sont entièrement ou partiellement effondrés. La cathédrale de l’Annonciation à Alexandrette, située dans le sud-est de la Turquie, s’est écroulée, de même que l’église syriaque orthodoxe Saint-Georges d’Alep, elle aussi fortement endommagée. D’autre part, la Direction générale des antiquités et des musées a déclaré qu’une partie du patrimoine archéologique de cette région frontalière est fortement endommagée. Entres autres, une partie de la citadelle d’Alep ou encore l’hospice ottoman.

Tags:
Chrétiens en SyrieséismeTurquie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement