Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 24 septembre |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

[DOCUMENT] Les huit priorités de l’assemblée synodale européenne

eveques-shutterstock_1564664017

Shutterstock

I.Media - publié le 10/02/23

Le document final de l’assemblée synodale européenne sur l’avenir de l’Église, organisée du 5 au 9 février à Prague, comporte huit priorités que les Églises d’Europe désirent porter à Rome.

Pour la suite du Synode sur l’avenir de l’Église, ouvert en 2021 et qui doit se conclure en 2024, les Églises d’Europe comptent porter à Rome huit « priorités ». Voici la traduction de ces huit points publiés dans la conclusion du document final de l’assemblée européenne organisée à Prague du 5 au 9 février 2023.

1

Approfondir la pratique, la théologie et l’herméneutique de la synodalité. Nous devons redécouvrir quelque chose qui est ancien et qui appartient à la nature de l’Église, et qui est toujours nouveau. C’est une tâche qui nous incombe. Nous faisons les premiers pas sur un chemin qui s’ouvre à mesure que nous le parcourons ;

2

Aborder la signification d’une Église entièrement ministérielle, comme un horizon dans lequel placer la réflexion sur les charismes et les ministères (ordonnés et non ordonnés) et leurs relations mutuelles ;

3

Explorer les formes d’un exercice synodal de l’autorité, c’est-à-dire du service d’accompagnement de la communauté et de sauvegarde de l’unité ;

4

Clarifier les critères de discernement pour le processus synodal et clarifier à quel niveau, du local à l’universel, les décisions doivent être prises ;

5

Prendre des décisions concrètes et courageuses sur le rôle des femmes au sein de l’Église et sur leur plus grande implication à tous les niveaux, y compris dans les processus de décision et les prises de décision ;

6

Considérer les tensions autour de la liturgie, afin d’inclure synodalement l’Eucharistie comme source de communion ;

7

Veiller à la formation à la synodalité de tout le Peuple de Dieu, avec une attention particulière au discernement des signes des temps en vue de l’accomplissement de la mission commune ;

8

Renouveler le sens vivant de la mission, surmonter la fracture entre foi et culture pour recommencer à porter l’Évangile au cœur des gens, trouver un langage capable d’articuler tradition et actualisation, mais surtout marcher avec les gens au lieu de parler d’eux ou de leur parler. L’Esprit nous demande d’écouter le cri des pauvres et de la terre dans notre Europe, et en particulier le cri désespéré des victimes de la guerre qui demandent une paix juste.

Tags:
ÉgliseEuropeSynode
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement