Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Policier, marié et diacre : “Ma plus grande arme est la prière”

PUERTO RICO

Cortesía

Cécile Séveirac - publié le 12/03/23

Marié, père de famille et policier à Porto Rico, Vicente a également choisi un ministère plein d’exigence : celui de diacre. Ordonné en 2018, il démontre que loin d’être antinomiques, ses engagements en tant que policier et diacre se complètent.

Vicente est policier depuis 26 ans à Porto Rico. Équipé d’un calibre 9mm toujours sanglé autour de la taille, il estime pourtant que ce n’est pas là sa plus grande arme. “C’est la prière, et plus spécifiquement le chapelet”, affirme-t-il à Aleteia. Car s’il est policier, Vicente est aussi fervent croyant. Il a même été ordonné diacre. Entré à l’académie de police à l’âge de 20 ans, en 1996, il travaille aujourd’hui dans un centre de formation pour les nouveaux policiers. Il continue par ailleurs de patrouiller à certains endroits, notamment les points stratégiques où circule la drogue. “Le trafic de drogue engendre de nombreux meurtres”, explique le policier, “ainsi que beaucoup de violences domestiques.”

C’est sa rencontre avec son épouse qui va faire basculer sa vie. “J’ai été éduqué dans la foi catholique mais c’est en rencontrant mon épouse en 2006, elle aussi policière, que j’ai vraiment cultivé cette foi”, déclare-t-il. “Elle m’a invité à la fête paroissiale. Comme j’ai toujours eu ce désir de retourner à l’église, j’ai accepté. C’est à partir de cette année-là que j’ai commencé à aller à l’église avec elle jusqu’à ce que nous nous mariions, et j’ai continué à faire grandir cet amour pour Dieu et pour l’Église.” Devenu père de trois garçons, Vicente décide un jour de devenir diacre, après avoir participé plusieurs années à la vie de sa paroisse. “Je faisais partie des lecteurs pour les offices, puis j’ai donné mon aide pour organiser les événements importants de la vie catholique comme la Semaine sainte“, explique-t-il. Le père de famille effectue même les tâches de ménage et de nettoyage de l’église. Petit à petit, s’installe en lui la volonté de faire davantage. “Je voulais me donner plus au Seigneur”, affirme-t-il.

PUERTO RICO

Mieux servir Dieu et l’Église

En 2012, il demande au prêtre de sa paroisse les conditions requises pour devenir diacre. Un an plus tard, Vicente se lance dans le processus de formation et de discernement. Il est ordonné cinq ans plus tard, le 1er novembre 2018. “Dans le mariage, mon ministère de diacre m’a beaucoup aidé et continue de m’aider”, déclare Vicente. “Ma femme est aussi très dévouée au service de Dieu et de son Église en étant catéchiste. Tout cela nous fait grandir spirituellement et unit notre famille.” Les trois enfants du couple suivent ce même mouvement : tous sont enfants de chœur.

Si cette vocation peut sembler contradictoire avec son métier principal de policier, Vicente démontre qu’il n’en est rien. Plus que tout, ce ministère l’aide à affronter les situations les plus difficiles auxquelles doivent parfois faire face les forces de l’ordre. “Je me confie toujours au Seigneur dans les situations effrayantes, dues à l’adrénaline.” À ses yeux, ce nouvel engagement nourrit celui qu’il s’est donné en 1996, en devenant policier. “Le diaconat m’aide quotidiennement dans ma discipline. Je dois être à la hauteur dans mon métier, être exemplaire et avoir une conduite irréprochable plus que n’importe qui dans mon service.”

Tags:
diacrepolicePrêtreVocation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement