Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Tragique disparition du père Cyril Gordien

PERE-CYRIL-GORDIEN-PAROISSE-SAINT-DOMINIQUE.jpg

Paroisse Saint-Dominique

Père Cyril Gordien.

La rédaction d'Aleteia - publié le 15/03/23

Prêtre du diocèse de Paris, le père Cyril Gordien est décédé le 14 mars à l’âge de 48 ans d’un cancer foudroyant. Il était particulièrement investi auprès de la jeunesse dans les paroisses, les écoles et le scoutisme. Ses obsèques auront lieu lundi 20 mars à Saint-Pierre-de-Montrouge.

Le père Cyril Gordien, prêtre du diocèse de Paris, s’est éteint mardi 14 mars à l’âge de 48 ans des suites d’un cancer foudroyant. Ordonné prêtre en 2005, il a notamment été l’aumônier du lycée Gerson, vicaire de Notre-Dame de l’Assomption ainsi que de l’église Sainte-Jeanne-de-Chantal (Paris XVIe). Aumônier national des Guides et Scouts d’Europe de 2012 à 2018, il était depuis 2019 curé de l’église Saint-Dominique (Paris XIVe). L’abbé Cyril Gordien était particulièrement investi auprès des jeunes.

“Cyril a marqué sa paroisse par sa présence dynamique, notamment auprès des jeunes ; très impliqué depuis de nombreuses années dans l’accompagnement de groupes scouts, comme dans l’accompagnement du Service des Vocations, il avait à cœur de transmettre à ces jeunes sa foi, son espérance et son audace”, a rendu hommage Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris, dans une lettre adressée aux prêtres du diocèse.

C’était quelqu’un de très calme, rayonnant, doux.

“C’était quelqu’un de très calme, rayonnant, doux”, confie à Aleteia Marie-Camille Borde, qui a été commissaire générale guide quand le père Gordien était conseiller religieux national aux scouts d’Europe. “Dans une équipe nationale scoute remplie de chefs passionnés, les débats étaient animés ! Mais il savait toujours conserver un grand calme, c’était une grâce de l’avoir à nos côtés.” “Il a su faire quelque chose de difficile dans un mouvement laïc : nous rappeler la présence constante du Seigneur tout en nous apportant un éclairage porteur qui nous laissait très libre.” Son action auprès des jeunes était, elle aussi, “remarquable”. “Il était l’équilibre entre la bienveillance et l’exigence. Il savait être exigeant, souriant, discernant mais aussi bienveillant”, reprend-elle. Et de conclure : “C’est quelqu’un qui marque une vie.” Ses homélies, elles aussi, ont marqué de nombreux fidèles. “Il commençait toujours par trois points”, se remémore Marie-Camille Borde. “Trois points simples et percutants, avec des images, des traits d’humour ! Il avait un réel talent d’orateur.”

“Cyril a affronté sa maladie avec beaucoup de courage, le regard toujours porté sur le Seigneur Ressuscité ; son combat physique a toujours été un combat spirituel admirable”, reprend Mgr Laurent Ulrich dans sa lettre. “Il est aujourd’hui retourné dans la Maison du Père : c’est pour lui la fin d’un chemin de croix, vécu pour l’Église et en Église, qui nous rapproche de la Pâque du Seigneur Jésus, vers laquelle nous marchons.” Ses obsèques seront célébrées lundi 20 mars à 10h30 en l’église Saint-Pierre de Montrouge par Mgr Laurent Ulrich.

Les réactions et hommages n’ont pas non plus manqué sur les réseaux sociaux. “Nous perdons un prêtre très saint, un grand homme qui aura marqué tous ceux qui l’ont approché”, a réagi le père Guy-Emmanuel Cariot, recteur de la basilique Saint-Denys d’Argenteuil, sur Facebook. Plusieurs personnes ont également partagé leur tristesse sur Twitter :

Tags:
décès
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement