Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

L’astuce de cette mère de famille pour retrouver la joie de vivre

Claire-de-Feligonde.jpg

Amaury de Féligonde

Claire de Féligonde

Mathilde de Robien - publié le 26/03/23

Dans son dernier ouvrage, Claire de Féligonde, mère de cinq enfants, partage de précieuses astuces pour prier avec ses enfants mais plus généralement pour "renaître d’en haut" quand le quotidien paraît fade ou répétitif.

Quelle mère n’a pas déjà éprouvé un sentiment de lassitude face à un quotidien qui lui paraît répétitif ? Qui ne s’est pas sentie dépassée ou perdue à un moment ou à un autre ? Qui n’a pas traversé des périodes de désert pendant lesquelles la foi se fait tiède ? Loin de juger ou de culpabiliser, Claire de Féligonde donne quelques conseils pour retrouver la joie de vivre et se rapprocher de Jésus. Ou plutôt, pour retrouver la joie de vivre EN se rapprochant de Jésus. Car tout est lié ! Une foi vivante adoucit le quotidien, lui donne du sens. La proposition révolutionnaire de la mère de famille, c’est de vivre en 3D : une vie Donnée, Détachée et Droite.

1
Une vie donnée

WOMAN-HAPPY-shutterstock_2107355504.jpg

Une vie donnée, c’est donner sa vie à Jésus. “Offrir ce que tu as vécu, ce que tu vas vivre, tes rendez-vous, les tâches qui t’attendent, tes projets, tes moments en couple et en famille, tes questions, tes tentations et même tes péchés. Tout !”, précise Claire de Féligonde. Et pour cela, il suffit de le dire tout haut ou au fond de soi : “Jésus, je te donne ma vie !”

On peut tout donner, simplement en le disant. C’est pourquoi Claire de Féligonde invite à dire “au moins deux fois par jour : “Mon Dieu, je te donne tout, et particulièrement ceci ou cela”.” Donner, c’est d’abord dire que l’on donne. Une première étape avant de tenter d’avoir une vie détachée. “Il faut commencer par donner sa vie ; sans cela, il est impossible de s’en détacher.”

La prière à réciter pour donner sa vie :

“Mon Dieu, je te donne tout, et particulièrement ceci ou cela”.

2
Une vie détachée

Mais pourquoi mener une vie détachée ? Car, selon un moine chartreux cité par la mère de famille, “vivre une vie pleine, c’est vivre détaché”. L’objectif est donc de se détacher de soi-même, de ses émotions, de ses peurs, de ses propres manières d’agir, pour laisser Dieu agir en nous. Pour cela, à la manière de sainte Thérèse d’Avila, il s’agit de descendre dans son château intérieur où règne le silence. Un lieu éloigné des tentations et des perturbations du monde extérieur.

“Je me sens déçue, triste, en colère, emplie de sentiments négatifs plus ou moins justes ? Je donne à Dieu ces difficultés et, ensuite, je m’en détache et je me réfugie intérieurement dans la salle du trésor, dans cette partie de mon être imprenable dans laquelle il faut que règnent le silence et le calme”, engage Claire de Féligonde. “Je descends au fond de mon cœur, j’y demeure un temps et je me répète cette prière : “Jésus Sauveur”.” L’idée est de garder une part de soi constamment cachée et au calme, dans le silence, avec Jésus, dans une certaine indifférence par rapport au monde et de se concentrer sur la certitude que l’essentiel, c’est Jésus qui habite en soi.

La prière à réciter pour se détacher :

“Jésus Sauveur”.

3
Une vie droite

shutterstock_1717351813.jpg

Troisième et dernière étape de la démarche : s’efforcer de mener une vie droite. Elle vient en dernier car selon Claire de Féligonde, “impossible de mener une vie qui avance droit vers le Christ si elle n’est pas d’emblée donnée au Christ et si je ne m’en détache pas régulièrement pour la vivre avec Dieu”.

Mais une vie qui avance droit vers le Christ n’est pas chose aisée. Les faiblesses, les tentations, le découragement s’accumulent parfois. Pour la mère de famille, l’essentiel consiste en réalité à désirer une vie droite. “Il est tellement plus simple de faire ce que l’on a envie de faire, non ? Alors demande à Dieu de te faire aimer et désirer ce qu’il veut, ce qui est saint, ce qui est droit.” “Jésus, fais-moi désirer une vie droite, une vie sainte, une vie avec toi”, peut-on tout simplement demander.

La prière à réciter pour mener une vie droite :

“Jésus, fais-moi désirer la sainteté”.

Découvrez le château intérieur de sainte Thérèse d’Avila :

Pratique

Maman prie avec ses enfants, Claire de Féligonde, Mame, février 2023, 12,90 euros.

Tags:
Maternité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement