Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Sables-d’Olonne : la statue de saint Michel sera finalement déboulonnée

Statue de saint Michel aux Sables-d’Olonne (Vendée)

Serge Tenani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Statue de saint Michel aux Sables-d’Olonne (Vendée).

La rédaction d'Aleteia - publié le 09/04/23

Le Conseil d’État a rejeté le 7 avril 2023 le pourvoi en cassation de la commune des Sables-d’Olonne (Vendée) qui luttait pour le maintien de la statue de saint Michel sur le parvis de l’église du même nom. L’instance administrative a ordonné à la commune de démonter définitivement la statue.

La statue de saint Michel terrassant le dragon, installée aux Sables-d’Olonne en 2018, devra bel et bien être déboulonnée. Le Conseil d’État a rejeté le 7 avril 2023 le pourvoi en cassation de la commune des Sables-d’Olonne, après que la cour administrative d’appel a confirmé en septembre dernier que la statue de saint Michel devait être retirée de la place publique de l’église du même nom. L’instance administrative a donc ordonné à la commune de démonter définitivement la statue, en vertu de la séparation de la loi de 1905. 

La sidération et la révolte face à la décision de la justice

Dans un communiqué, Yannick Moreau, le maire de la commune, a indiqué se plier à la décision, sans pour autant cacher sa sidération et sa révolte. “En tant que maire, je ne contesterai pas la décision de justice rendue en dernier ressort par la plus haute juridiction administrative de notre pays. (…) Mais en tant qu’élu engagé, je suis sidéré, révolté. Cela me paraissait impossible, lointain, aberrant”, a indiqué l’élu.

Le sort de la statue du saint est débattu depuis son installation en 2018. La Fédération de la  Libre-Pensée de Vendée est le fer de lance de cette lutte qu’elle mène au nom de la laïcité et dénonce “un emblème religieux sur l’espace public”. L’organisation avait poursuivi la ville en justice, un an après l’installation de la statue, afin de demander que celle-ci soit déplacée hors de l’espace public. En décembre 2021, le tribunal administratif de Nantes lui avait donné raison. Le maire avait fait appel. 

La statue restera dans son quartier

Au-delà de l’arrêt rendu par la cour d’appel de Nantes, les habitants des Sables-d’Olonne avaient également été appelés le 5 mars 2022 à donner leur avis via une votation organisée par la municipalité pour recueillir l’avis des habitants. Une très grande majorité des votants (94,51%) s’était alors dite favorable au maintien de la statue.

Malgré la nouvelle décision de la justice, Yannick Moreau a promis dans son communiqué qu’une solution sera trouvée pour que la statue reste dans le quartier. “Notre statue est appelée à être déboulonnée, mais la volonté et la votation des Sablais seront respectées : nous trouverons une solution pour qu’elle reste devant l’église Saint-Michel”, a assuré  Yannick Moreau.

Tags:
LaïcitéSaint Michel
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement