Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 juin |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Les peuples de la Bible : les Philistins, ennemis d’Égypte et d’Israël

SAMSON CAPTURED BY THE PHILISTINES

Public Domain

"Samson capturé par les Philistins", de Guercino, 1619.

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 18/04/23

Cités plus de 220 fois dans la Bible, les Philistins sont assurément un peuple biblique incontournable. Celui-ci sera souvent présenté dans les Écritures comme l’ennemi héréditaire d’Israël contre lequel il combattra à maintes reprises…

Les Philistins, à la différence des nombreux autres peuples de la Bible, semblent être originaires des îles de la mer Égée et peut-être même de Crète (Kaphtor ou Kaftor), bien que le récit biblique semble faire une différence. Leurs origines sont, en effet, évoqués dès le livre de la Genèse en ces termes (Gn 10, 14) :

 Misraïm engendra les gens de Loud, d’Einame, de Lehab, de Naftouah, de Patrous et de Kaslouah d’où sortirent les Philistins et les gens de Kaftor.

Ainsi, la Bible rattache-t-elle les Philistins à Misraïm descendant lui-même de Cham, fils de Noé, bien que leur origine ne soit pas sémite.

Ennemi d’Égypte et d’Israël

Après avoir quitté les îles égéennes, les Philistins qui comptaient parmi les peuples dénommés “Peuples de la Mer”, envahirent l’Égypte sous Ramsès III (au XIIe s. av. J.-C.). Cependant, repoussés par les Égyptiens, les Philistins s’installèrent sur une étroite bande côtière longeant la Méditerranée au sud de Canaan, ce qui correspond à l’actuelle Palestine à laquelle ils ont légué leur nom… Par la suite, ces hommes valeureux furent souvent enrôlés dans les armées égyptiennes avant de s’opposer violemment à Israël,  ainsi que nous le relate le récit biblique au livre de Samuel (1 S 4, 1-2) :

Et la parole de Samuel s’adressa à tout Israël. Israël sortit pour aller combattre les Philistins. Israël campa près d’Ébène-Ézèr, tandis que les Philistins étaient campés à Apheq. Les Philistins se déployèrent contre Israël, et le combat s’engagea. Dans cette bataille rangée en rase campagne, Israël fut battu par les Philistins, qui tuèrent environ quatre mille hommes.

CARTE-ETATS-PHILISTINS.jpeg
Le Levant méridional vers le VIIIe siècle avant Jésus-Christ : les États philistins sont représentés en rouge.

Soulignons que c’est en tentant de combattre les Philistins que le roi Saül perdra la vie après une bataille épique sur le mont Gelboé également relatée au livre de Samuel (1 S 31, 1-4) :

Les Philistins livraient bataille à Israël. Les hommes d’Israël s’enfuirent devant les Philistins et tombèrent, frappés à mort, sur le mont Gelboé. Les Philistins rattrapèrent Saül et ses fils. Ils frappèrent Jonathan, Abinadab et Malki-Shoua, les fils de Saül. Le poids du combat se porta vers Saül. Les tireurs d’arc le surprirent, et il fut gravement blessé par les tireurs. Saül dit à son écuyer : “Tire ton épée et transperce-moi, de peur que ces incirconcis ne viennent me transpercer et se jouer de moi.” Mais son écuyer refusa, tant il avait peur. Alors Saül prit son épée et se jeta sur elle.

Des rapports ambigus

Les rapports entre Philistins et les fils d’Israël seront toujours tendus, même si de nombreux échanges culturels pourront être néanmoins constatés notamment sur le plan religieux. Les Israélites auront en effet à de multiples reprises l’occasion de verser dans l’idolâtrie des dieux de leur ennemi héréditaire tels Baal, Béelzéboub ou encore Dâgon, ce que les Écritures ne manqueront pas de condamner systématiquement (Jg 10, 6) :

Les fils d’Israël recommencèrent à faire ce qui est mal aux yeux du Seigneur. Ils rendirent un culte aux Baals et aux Astartés, aux dieux d’Aram, de Sidon, de Moab, aux dieux des fils d’Ammone et aux dieux des Philistins. Ils abandonnèrent le Seigneur et ne le servirent plus.

L’exemple le plus fameux étant l’attitude du légendaire Samson à la force invincible venant de sa longue chevelure et ennemi juré des Philistins qu’il ridiculisait à chaque combat. Cet homme ou nazir consacré à Dieu dès sa naissance faillit pourtant à sa mission et se laissa séduire par une Philistine, la belle Dalila, qui livrera le secret de sa force à ses ennemis…

Tags:
Ancien TestamentBibleTerre sainte
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement