Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Après 40 jours dans la jungle, quatre enfants retrouvés sains et saufs

sauvetage enfants Colombie

Handout / Colombian Presidency / AFP

Photo publiée le 9 juin par la présidence colombienne. Les quatre enfants retrouvés vivants sont pris en charge par l'équipe secouriste de l'armée.

La rédaction d'Aleteia - publié le 10/06/23

Après le crash d'un avion civil dans la jungle amazonienne, quatre enfants rescapés âgés de 13 ans à 11 mois ont été retrouvés vivants, a annoncé le président colombien Gustavo Petro. Affaiblis, ils ont été transportés à l'hôpital militaire de Bogota.

Rescapés d’un accident d’avion, quatre enfants ont été retrouvé sains et saufs, après avoir erré 40 jours dans la jungle amazonienne en Colombie, annoncé dans un tweet le président colombien Gustavo Petro vendredi 9 juin. Leur disparition avait été signalée après le crash d’un petit avion civil dans lequel ils voyageaient avec leur mère, un proche et le pilote.

Les corps des trois adultes ont été retrouvés quelques heures après le crash par les autorités colombiennes, qui n’ont trouvé aucune trace des quatre frères et soeurs. Pourtant, des indices indiquaient que Lesly, 13 ans, Soleiny, 9 ans, Tien Noriel, 4 ans et Cristin, 11 mois, étaient bien en vie. A proximité du site du crash, les militaires ont retrouvé des fruits en partie mangés et un petit abri de fortune fabriqué avec des branches.

“Opération espérance”

Pour les sauver, les autorités ont lancé “l’opération Esperanza” (espérance, ndlr.), son nom de code. Armés d’une foi à toute épreuve, plus de cent militaires accompagnés de chiens renifleurs, en collaboration avec une dizaine d’autochtones, ont arpenté près de 2656 km de jungle en un mois. Finalement, après 40 jours de recherche, les quatre membres de la fratrie ont été retrouvés vivants, à environ 5 km du site du crash. Les enfants, pris en charge par l’équipe secouriste de l’armée, ont été transportés à l’hôpital militaire de Bogota. “Ils sont faibles”, a commenté Gustavo Petro, s’en remettant au diagnostic des médecins.

Issus de la communauté indigène Uitoto, les enfants devraient bientôt retrouver leurs grands-parents. Pour leur grand-mère, ce miracle tient au grand courage et à la nature “guerrière” de Leslie, l’aînée de la fratrie, habituée à s’occuper de ses frères et soeurs. “Je veux juste les voir, les toucher”, a déclaré ému leur grand-père à l’AFP. Pour le président colombien, cette nouvelle incroyable est “une joie pour tout le pays”, “un miracle”. L’opération espérance ne pouvait porter meilleur nom.

Tags:
colombieEnfants
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement