Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Catéchuménat : après la joie du baptême, six conseils pour entretenir la flamme

WOMAN BAPTISM

Corinne SIMON I CIRIC

Marthe Taillée - publié le 03/07/23

Une fois le baptême reçu, il peut arriver au nouveau baptisé de s’éloigner peu à peu du Seigneur sans s’en apercevoir. Les conseils de sœur Anne-Véronique Dauvisis, de la congrégation des Serviteurs de l’Évangile et responsable du catéchuménat pour le diocèse d’Angers.

Cette année, près de 5.500 catéchumènes (personnes adultes en chemin vers le baptême) se préparent ou ont reçu le baptême dans les diocèses de France. Ce sacrement est source d’une immense joie d’être devenu enfant de Dieu. Mais, lorsque l’évènement est passé, lorsque le groupe de préparation qui a cheminé ensemble jusqu’au Jour-J vient à se séparer, il peut arriver au nouveau baptisé de s’éloigner peu à peu du Seigneur sans s’en apercevoir. Pourtant, des solutions existent pour entretenir la flamme.

1Ne pas rester seul

“Dans les mois qui suivent la célébration du baptême, il est important pour le nouveau baptisé de rester en lien avec ses compagnons de route qui ont cheminé ensemble jusqu’au sacrement”, insiste sœur Anne-Véronique. Prendre des nouvelles, prier les uns pour les autres, organiser un moment de partage, un dîner… 

2S’engager dans la paroisse

WEB2-PRËTRE-FIDELE-GODONG-BR516201B.jpg

Cet engagement oblige à rester immergé dans le bain de la foi – une immersion qui rappelle celle du baptême. Par exemple, une maman pourra s’engager dans la catéchèse pour les enfants. Un musicien se rapprochera d’une équipe d’animation liturgique et un comptable pourra proposer ses services dans un mouvement d’Église ou au conseil économique de la paroisse. On peut aussi rejoindre un groupe de prière ou une fraternité.

3Témoigner autour de soi

Il est bon aussi de parler de son parcours de catéchuménat avec la famille ou les amis qui sont loin de la foi… Il s’agit en cela d’être missionnaire dans son lieu de vie, souligne la religieuse. Un conseil pratique : mettre par écrit (pour ne pas oublier !) un petit témoignage qui retrace la vie d’avant, le parcours proprement dit, puis tout ce qu’on a découvert. Car l’avantage qu’ont les nouveaux baptisés par rapport aux chrétiens lambda, c’est que c’est tout frais !

4Se rappeler de la dignité extraordinaire de notre identité de fille ou fils de Dieu

“Le nouveau baptisé a été imprégné de l’huile du sceau de l’Esprit saint. Or ce geste ne partira plus, il est gravé”, rappelle sœur Anne-Véronique. On a une dignité de fils ou fille de Dieu dans le monde, que personne ne peut nous retirer. La marque de l’Esprit c’est d’avoir été choisie par Dieu, cet prise de conscience est à renouveler chaque jour !

5lire chaque jour une phrase biblique 

Christian woman holds bible in her hands

Il est bon de reprendre régulièrement des passages de la Parole de Dieu qui ont été marquants pendant la préparation, et de lire chaque jour une phrase biblique. “Cette assiduité est essentielle, car à travers la Parole, c’est véritablement Dieu lui-même qui s’adresse à nous”, souligne la religieuse. Si nous nous éloignons, Dieu, à travers sa Parole, reste fidèle pour toujours.

6Ne pas lâcher la messe du dimanche

“Que l’on soit nouveau baptisé ou un chrétien qui a l’habitude, être fidèle à la messe dominicale est le même défi pour tous !”, conclut sœur Anne-Véronique.

Découvrez aussi les plus belles pensées des grands saints sur la foi :

Tags:
BaptêmeFoi
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement