Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

“C’est le meilleur moment de l’année pour laisser croître son désir de sainteté !”

Pourquoi la “cup” menstruelle séduit-elle de plus en plus de femmes ?

shutterstock

Bérengère de Portzamparc - publié le 08/07/23

La sainteté n'attend pas le nombre des années. C'est du moins la certitude de Sophie Fournier, 25 ans, qui propose aux jeunes de relever le défi avec son ouvrage "Pour une jeunesse sainte". À quelques jours des camps scouts et des JMJ, voici quelques conseils simples pour désirer la sainteté.

Tandis que les sacs sont en train d’être préparés pour les camps scouts ou les JMJ, cet été les jeunes devraient être très nombreux à se retrouver pour vivre des moments de fraternité et de foi particulièrement intenses. Et si en plus des préparatifs matériels, ils se préparaient spirituellement ? Vivre sa foi au grand jour – et au grand air ! – et à plusieurs c’est bien. Mais viser la sainteté c’est mieux ! Est-ce pour autant si évident et d’ailleurs est-ce atteignable ? C’est pour répondre à cette question que Sophie Fournier, bientôt 25 ans, a écrit un ouvrage profond et pratique pour encourager les jeunes à viser la sainteté.

L’idée de son livre, Pour une jeunesse sainte, publié en janvier 2023, lui est venue après un camp de guide. En tant que cheftaine, elle avait proposé un topo sur les jeunes saints. “Une de mes guides m’a dit que tout cela était très beau, mais clairement pas possible pour nous aujourd’hui. Cela m’a frappé et fait réfléchir, et comme j’aime écrire et transmettre, je me suis lancée pour expliquer que non seulement le chemin de la sainteté est accessible, mais que c’est même notre vocation à tous, quelque soit notre âge”, raconte encore l’étudiante lilloise qui souhaite devenir institutrice. Elle a répondu aux questions de Aleteia pour donner quelques conseils pratiques aux jeunes.

Aleteia: Nombreux sont les jeunes qui vont se retrouver cet été en camp scout, ou aux JMJ. Comment exprimer son désir de sainteté pendant cette période estivale ?
Sophie Fournier: Je dirais que c’est peut être l’un des meilleurs moments de l’année pour laisser croître son désir de sainteté ! En effet, que ce soit en camp scout ou pendant les JMJ, nous allons nous retrouver en groupe, en fraternité, l’occasion idéale de vivre au quotidien la joie, la prière et le service. Ces trois directions, transmises par Don Bosco à Dominique Savio, s’appellent le GPS pour gioia ( joie), preghiera (prière) et servizio (service), et doivent être la boussole de tous les jeunes pour viser la sainteté. Et franchement, en camp comme aux JMJ, c’est presque simple de suivre son GPS ! Puisque nous aurons l’occasion de vivre concrètement et pleinement ces trois directions.

PHOTO-Fournier.jpg
Sophie Fournier

Vous dites qu’il n’y a pas d’âge pour vouloir la sainteté. Mais comment la vivre au quotidien ?
Il faut d’abord la désirer car cela change la vie et procure le vrai bonheur, celui de se rapprocher de Dieu. Ensuite il faut vivre les sacrements, notamment l’Eucharistie et la réconciliation, pour toujours viser ce rapprochement. Enfin, il ne faut pas être seul, rien de mieux que d’être accompagné, et de toujours se tourner vers les autres, au lieu de rester centrer sur soi-même. Et garder à l’esprit que la sainteté, c’est aussi la simplicité. Si enfant, j’ai été très marquée par les BD sur les vies de saints, je sentais bien que je n’allais pas partir seule au désert en ermite comme Charles de Foucauld. Vider un lave-vaisselle sans râler, rendre un service dans sa paroisse, ce sont aussi des petits chemins vers la sainteté, et ils sont accessibles à tous, il faut juste en avoir conscience. Là encore, on garde son GPS allumé, dans ces petits moments de vie quotidienne.

Toutes ces vies de jeunes saints sont des exemples à suivre bien sûr, mais elles restent très accessibles et contemporaines, et doivent donner envie à tous les jeunes de trouver leur propre chemin vers la sainteté.

Quels sont les jeunes saints qui peuvent particulièrement toucher les jeunes aujourd’hui ?
Ils sont plusieurs et c’est ça la richesse de l’Église. Dans mon livre, je retrace notamment la vie de Carlo Acutis, de sainte Thérèse de Lisieux ou encore de Claire de Castelbajac. Mais à titre personnel, mon désir de sainteté a été provoqué à l’âge de 13 ans par la lecture d’un livre sur Chiara Luce Badano, morte à 18 ans et béatifiée en 2010. Toutes ces vies de jeunes saints sont des exemples à suivre bien sûr, mais elles restent très accessibles et contemporaines, et doivent donner envie à tous les jeunes de trouver leur propre chemin vers la sainteté. Car comme le dit sainte Catherine de Sienne : “Si vous êtes ce que vous devez être, alors vous mettrez le feu au monde entier”.

Pratique

Pour une jeunesse sainte, de Sophie Fournier, éditions Salvator, janvier 2023.

Tags:
JeunesJMJPrièreScoutismeSpiritualité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement