Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Où se trouve Marie Madeleine dans la Bible ?

MARIE-MADELEINE

Fred de Noyelle / Godong

Représentation de Marie Madeleine en la cathédrale de l'Assomption de Marie et saint Jean le Baptiste d'Aoste (Italie).

Philip Kosloski - publié le 21/07/23

Le Nouveau Testament mentionne le nom de Marie Madeleine, ou Marie de Magdala, treize fois, presque toujours en lien avec la Passion et la résurrection du Christ.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Marie Madeleine est l’un des personnages bibliques les plus incompris. Elle doit en grande partie sa réputation à des sources autres que la Bible et il est difficile de séparer la légende de la réalité. Mais il est possible d’isoler les passages de la Bible qui mentionnent son nom. 

Dans le Nouveau Testament, Marie Madeleine est mentionnée treize fois, et presque toujours en lien avec la Passion et la résurrection. Par exemple, si on ouvre le Nouveau Testament, on trouve la première mention spécifique de son nom dans l’Évangile de Matthieu, au moment de la mort du Christ en croix (Mt 27, 55-56) :

Il y avait là de nombreuses femmes qui observaient de loin. Elles avaient suivi Jésus depuis la Galilée pour le servir. Parmi elles se trouvaient Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée.

Dans l’Évangile selon saint Marc, on peut trouver quelques informations sur son passé (Mc 16, 9-10) :

Ressuscité le matin, le premier jour de la semaine, Jésus apparut d’abord à Marie Madeleine, de laquelle il avait expulsé sept démons. Celle-ci partit annoncer la nouvelle à ceux qui, ayant vécu avec lui, s’affligeaient et pleuraient.

Des informations qu’il est possible de recouper avec l’Évangile selon saint Luc (Lc 8, 1-3) :

Ensuite, il arriva que Jésus, passant à travers villes et villages, proclamait et annonçait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. Les Douze l’accompagnaient, ainsi que des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons, Jeanne, femme de Kouza, intendant d’Hérode, Suzanne, et beaucoup d’autres, qui les servaient en prenant sur leurs ressources.

Ce n’est que dans l’Évangile de saint Jean que l’on trouve le premier dialogue de Marie Madeleine (Jn 20, 1-2) :

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : “On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé.

Le chapitre 20 de l’Évangile de Jean est celui qui procure le plus d’informations concernant Marie Madeleine, car c’est celui où elle dialogue plusieurs fois avec Jésus et les apôtres. 

Mis à part les mentions explicites du nom de Marie Madeleine, il est possible qu’elle apparaisse dans d’autres passages bibliques simplement sous le nom de “Marie”, la femme qui a commis l’adultère. Toutefois, ceci fait objet de débat parmi les spécialistes de l’Écriture et continue aujourd’hui d’être étudié méticuleusement.

[EN IMAGES] Les plus belles représentations de Marie-Madeleine :

Tags:
BibleMarie Madeleine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement