Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Incendies à Hawaï : au cœur du danger, des comportements héroïques

Hawaï Ile de Maui Incendies 2023

The Yomiuri Shimbun via AFP

Un homme regarde la ville brulée de Lahaina, sur l'archipel de Maui, le 20 août 2023.

John Touhey - publié le 23/08/23

Les tragiques incendies qui ont ravagé l'île de Maui, à Hawaï, ont fait d'après les derniers chiffres officiels au moins 115 morts. Malgré le danger encouru, plusieurs personnes se sont distinguées par leur courage en portant assistance à ceux dont la vie était en péril.

Les flammes et la fumée ont laissé derrière elle un spectacle saisissant de désolation. L’archipel de Maui semble comme amputé d’une partie de lui-même, deux semaines après les incendies qui ont fait rage dès le 10 août. Au moins 115 morts et plus de 1.000 personnes portées disparues : le bilan est dramatique et est appelé à s’aggraver.

C’est pourtant souvent au milieu de la débâcle que les êtres humains semblent montrer le meilleur d’eux-mêmes. Alors que les flammes ont dévasté forêts et habitations, de nombreux comportements héroïques ont été relevés. Pas de super-pouvoirs ni de cape de super-héros pour ces habitants ordinaires de l’île, qui ont pourtant posé des choix extraordinaires malgré le péril.

Buge Saribay est un de ceux-là. Alors que le feu de forêt devenait incontrôlable, ce père de famille s’est retrouvé piégé dans une rue à quelques pâtés de maisons de l’océan Pacifique. Sa femme et ses belles-filles avaient déjà fui vers la maison d’un parent. Plutôt que de se mettre immédiatement en sécurité, Buge s’est dirigé vers des locataires qu’il a conduit à l’Église Méthodiste Unie de Lahaina, édifice qu’il avait récemment aidé à rénover, se rappelant de l’existence de plusieurs points d’eau à cet endroit. Trouvant des tuyaux d’arrosage, le père et de famille et d’autres hommes ont alors tenté dans un effort désespéré d’imbiber le sol autour d’eux, alors que les flammes se rapprochaient dangereusement.

Des incendies apocalyptiques

De leur côté, Lani Williams et sa mère, Sincerity, ont échappé de peu à la mort grâce à l’intervention providentielle d’un homme dénommé Benny Reinicke. Dans une ambiance apocalyptique, les deux femmes fuyaient l’incendie alors qu’elles étaient en voiture, se dirigeant vers l’océan alors que des braises tombaient du ciel. Mais la mère de Lani était freinée par sa mobilité réduite. Une fois la digue atteinte, il lui était impossible de franchir le mur pour se mettre en sécurité. C’était sans compter sur le précieux secours de Benny, arrivé juste à temps pour prendre Sincerity sur son dos. “Mets tout ton poids sur moi”, lui a-t-il dit, avant de se hisser par-dessus la digue. Il est ensuite resté avec les deux femmes pendant huit heures, dans l’océan, jusqu’à l’arrivée des secours. “Je n’arrêtais pas de penser que c’était un jeune homme en bonne santé, qu’il aurait pu simplement partir”, a déclaré Lani au journal américain Kake. “Mais il ne l’a pas fait. Il est resté avec nous tout le temps et a veillé à ce que nous soyons tous en sécurité.”

Jubee Bedoya a lui aussi aidé une famille à échapper aux flammes. Originaire de Californie, la famille de sept avait réussi à atteindre la plage mais les vents violents la menaçaient. Jubee les a alors exhorté à le suivre jusque dans l’eau, s’accrochant à un morceau de contreplaqué à la dérive comme à un radeau de sauvetage, tout en tenant le benjamin de la fratrie âgé de deux ans dans les bras. Après deux heures immergés dans une eau agitée, tous ont pu être sauvés par les garde-côtes.

Mais la rapidité avec laquelle le feu s’est propagé a parfois empêché les secours d’agir, menant à des situations chaotiques. Les garde-côtes ont eu toutes les peines du monde à approcher leurs bateaux du rivage pour porter assistance aux personnes qui attendaient dans l’eau. Christina Lovitt a cependant réussi à localiser deux petits enfants âgés de 5 et 6 ans, avant de retourner sur place pour tenter de sauver plus de personnes. Malgré leurs efforts, ils n’ont pu trouver d’autres survivants.

Merci Jésus, je t’aime tellement !

Résident de Lahaina depuis cinq ans, Randy Courtemanche essayait d’échapper aux incendies avec son fils Christian lorsqu’ils se sont séparés. Craignant que son fils ne soit mort, il est retourné dans le complexe d’appartements où ils vivaient.

Randy a utilisé de l’eau et 20 extincteurs pour éteindre les incendies au fur et à mesure qu’ils se produisaient. “Je voulais juste économiser le plus possible”, dit-il dans une interview à ABC News, regrettant de ne pas avoir pu sauver un troisième bâtiment car “je n’avais plus d’eau, j’en ai manqué”. Après les incendies, Randy est resté deux jours sur place, “dormant dans les cendres”. Puis Christian est arrivé. Il était venu chercher son père. “Quand j’ai vu (mon fils) et découvert qu’il était vivant”, se souvient Randy, “je me suis dit : “Merci, Jésus, je t’aime tellement !” “

[EN IMAGES] Ils ont été prêts à donner leur vie pour les autres en 2021 :

Tags:
États-Unisincendie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement